629 M€ investis par les fonds dans les cleantech en 2016 [Baromètre Afic]

FavoriteLoadingAjoutez cet article à vos favoris

C’est encore un record : les fonds d’investissement ont apporté 629 M€ à des sociétés des cleantech en 2016, contre 604 M€ l’année précédente, selon le Baromètre des levées de fonds du Club Cleantech Afic réalisé avec les données de GreenUnivers et en partenariat avec EY (*). Au total, 85 opérations ont été recensées.

(Source : GreenUnivers pour Club Cleantech Afic)

Après un premier semestre en demi-teinte avec seulement 187,5 M€ investis, la deuxième partie de l’année a été beaucoup plus faste avec 441 M€ apportés par les fonds.

Les fonds apportent ainsi un peu plus des deux tiers des 934 M€ levés globalement par les sociétés fançaises des cleantech en 2016, via l’ensemble des canaux de financement en fonds propres (Bourse, industriels, financement participatif…) selon le recensement de GreenUnivers.

Energies renouvelables en tête

Les énergies renouvelables (247 M€ investis en 2016), l’efficacité énergétique (141 M€) et les transports (130 M€) sont les trois secteurs les plus prisés par les fonds, comme lors des précédentes éditions. La hiérarchie entre eux change puisqu’en 2015, les transports étaient passés en tête grâce à la levée de fonds record de BlaBlaCar (177 M€ levés).

Par stade de maturité, le capital innovation continue à largement dominer : 76 deals conclus – dont 18 premiers tours – et 404 millions d’euros investis, dont seulement 33 millions pour les premiers tours.

Voltalia : plus grosse opération de 2016

Les trois plus grosses opérations de l’année concernent : 1/ le développeur-producteur d’énergies renouvelables Voltalia (107,1 M€ levés auprès des fonds sur 170 M€ récoltés au total); 2/ le champion du réseau bas carbone pour l’IoT Sigfox (80 M€ levés auprès des fonds sur 150 M€); 3/ DCNS Energies, la nouvelle filiale dédiée aux énergies marines du groupe de construction navale (montant confidentiel, 100 M€ levés au total).

Repère : Plus de 900 M€ levés par les cleantech françaises en 2016 – Tableaux par secteurs – Janvier 2017

Une cinquantaine de fonds et réseaux de business angels ont participé à ces investissements en 2016. Les plus actifs restent les pure players, notamment Demeter Partners qui a renforcé son leadership en fusionnant avec Emertec Gestion.

  • Consultez le Baromètre du Club Cleantech Afic du 2e semestre 2016 et le bilan de l’année 2016 ci-dessous (ou ici en PDF)

Retrouvez les précédentes éditions du Baromètre :

(1) : Méthodologie du Baromètre du Club Cleantech de l’Association française des investisseurs en capital (Afic) : les opérations consolidées concernent des entreprises françaises des cleantech. Les données sont retraitées pour ne conserver que les montants investis par les fonds, en retranchant les apports d’entreprises ou de particuliers. Les investissements dans les infrastructures