[Exclusif] Plus de 900 M€ levés par les cleantech françaises en 2016

Print Friendly, PDF & Email

Dans une série de sept articles, GreenUnivers publie son bilan exclusif des levées de fonds réalisées par les sociétés des cleantech, secteur par secteur, au 2e semestre 2016, avec la consolidation pour l’ensemble de l’année.

Au cours de ce dernier semestre, nous avons recensé 58 opérations bouclées par des sociétés françaises pour un total de 627 M€ (contre 56 opérations pour 307 M€ au premier semestre 2016). Ce montant intègre les collectes réalisées via un large spectre de canaux : fonds d’investissement, personnes privées (crowdfunding et autres), industriels, institutionnels, Bourse… Il ne concerne que les investissements en fonds propres et pas la dette. Certains montants restent confidentiels et n’ont donc pu être consolidés (Valorem, par exemple).

Le dernier volet de cette série est consacré aux levées de fonds bouclées par des entreprises étrangères auprès d’investisseurs français (données non consolidées dans le montant total).

Plus d’opérations, moins d’argent collecté  

Sur l’ensemble de l’année, 114 investissements ont été réalisés pour un montant total de 934 M€. Ce qui représente ...

une baisse de 15% en valeur en un an : en 2015, nous avions recensé 104 opérations pour un montant 1,11 Md€.

Efficacité énergétique et EnR en tête

En nombre d’opérations, l’efficacité énergétique arrive en tête avec 32 opérations sur l’ensemble de l’année devant les énergies renouvelables (29), mais ce sont ces dernières qui prennent la première place du classement en montant avec 399 M€ collectés (et 220 M€ pour l’efficacité énergétique). L’écomobilité garde sa troisième place en nombre de deals (16) et en montant cumulé avec 149 M€. A noter, l’émergence de l’agriculture durable avec 3 opérations pour 20 M€ investis.

Voltalia, champion de l’année 

Les collectes les plus importantes de l’année ont été réalisées par le développeur et exploitant d’énergies renouvelables Voltalia (170 M€ levés), devant le spécialiste des réseaux économes en énergie pour l’Internet des objets Sigfox (150 M€) et la nouvelle filiale de DCNS dédiée aux énergies marines, DCNS Energies (100 M€).

Retrouvez les tableaux exclusifs des levées de fonds du 2e semestre 2016, secteur par secteur :