EDF EN et Engie/EDPR complètent la liste des lauréats de l’appel à projets éolien flottant 

Print Friendly, PDF & Email
projet_deolienne_flottante_sea_reed
(Crédit : Sea Reed)

Les deux grands énergéticiens français EDF et Engie rejoignent les premiers vainqueurs de l’appel à projets éolien flottant désignés cet été.

Le projet PGL porté par EDF EN l’emporte à Faraman (Méditerranée) avec trois turbines Siemens de 8 MW et des flotteurs SBM/IFPEN. Il s’inscrit dans la continuité du projet Provence Grand Large (ex. Vertimed) lancé en 2012 et qui a reçu une aide du programme européen NER300. Les partenaires initiaux ne sont en revanche pas de la partie : Technip a renoncé à l’éolien offshore et la technologie d’éolienne à axe vertical de Nénuphar a été jugé trop immature. Lors de l’appel à projets, Nenuphar avait d’ailleurs proposé une offre concurrente sur la zone de Faraman en partenariat avec Eolfi, en vain.

Repère : [Exclusif] Éolien flottant : EDF EN choisit Siemens – Septembre 2016

Le projet Éoliennes flottantes du golfe du Lion porté par Engie/EDPR/CDC, l’emporte à Leucate (Méditerranée) avec quatre turbines GE de 6 MW et des flotteurs Eiffage/Principle Power. Quadran et Eolfi (déjà lauréats à Gruissan et Groix) avaient également déposé des projets sur cette zone mais le consortium mené par Engie est, de loin, celui qui bénéficie de la plus grande expérience industrielle dans l’éolien flottant : le flotteur conçu par Principle Power a en effet été éprouvé pendant cinq ans au Portugal dans le cadre du projet Windfloat.

Repère : Éolien flottant : Windfloat a produit 17 GWh d’électricité en cinq ans

Par ailleurs, Eiffage a orchestré un ultime coup de communication il y a quelques jours en organisant un voyage de presse pour mettre en avant son projet de reconversion industrielle dans les énergies marines renouvelables, et notamment dans l’éolien flottant.

Repère : Haliade, Eiffage : Engie et EDPR dévoilent leur projet éolien flottant – Octobre 2016

EDF EN et Engie/EDPR rejoignent les deux autres lauréats Eolfi/CGN et Quadran, respectivement vainqueur sur les zones de Groix en Bretagne et de Gruissan en Occitanie.

Repère : Eolien flottant : Eolfi et Quadran autorisés à plonger dans le grand bassin – Juillet 2016

Sur cinq exploitants (et huit consortiums) candidats lors de cette compétition, quatre obtiennent donc un projet. Seul Arkolia Energies ressort bredouille.

Repère : [Exclusif] Cinq exploitants et huit consortiums pour l’AAP éolien flottant – Avril 2016
Concernant le lancement des appels d’offres commerciaux hydroliens et éoliens flottants, annoncé en mai par Ségolène Royal, le ministère indique que « mandat est donné aux préfets coordinateurs de façade maritime pour identifier, en concertation avec les partenaires locaux, les futures zones des appels d’offres ».

cheque-cadeauCet article est en accès gratuit !
Si vous n’êtes pas abonné(e), découvrez nos offres et accédez à l’ensemble de notre contenu…