L’énergéticien Arkolia rajoute des énergies à son arc

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Arkolia)
(Crédit : Arkolia)

La PME multi-énergies de Montpellier, fondée en 2009 par Laurent Bonhomme et Jean-Sébastien Bessière, commence à se faire remarquer dans le petit monde des énergies renouvelables. Arrivée deuxième du dernier appel d’offres solaire simplifié (100-250 kW) en mars, Arkolia a également inauguré en février la plus grande centrale photovoltaïque sur trackers de France (15 MW) avec les équipements d’Optimum Tracker. L’entreprise mise gros sur la méthanisation, mais aussi l’éolien terrestre et… flottant. GreenUnivers a fait le point sur sa stratégie avec ses deux dirigeants.

Vertragsunterzeichnung-von-links-Jürgen-Leinmüller-und-Laurent-Ruel-von-Green-City-Energy-Laurent-Bonhomme-und-Jean-Sébastien-Bessière-von-Arkolia-e1441618375879

Garder le contrôle
Pour financer l’entreprise, ses deux cofondateurs envisagent les obligations convertibles, mais pas question de perdre le contrôle. Laurent Bonhomme et Jean-Sébastien Bessière possèdent 60% du capital. Le reste est détenu, à parts égales, par Alain Planchot – ex-président du directoire d’Idex et PDG d’Evergaz – et Patrice Cavalier, président-fondateur d’HPC.

Spécialisée dans la construction d’installations EnR, en propre ou pour le compte de tiers, Arkolia a mis en service plus de 300 installations (+ de 100 MW installés) depuis sa création et revendique un portefeuille de projets en développement de 373 MW. Motivée par un chiffre d’affaires 2015 en hausse de 60% – à 50 M€ – Arkolia vise désormais ...