Éolien offshore : l’avenir au flottant ?

Print Friendly, PDF & Email

Hier à terre, aujourd’hui en mer. Toujours plus loin, plus haut et plus profond, rien ne semble arrêter les éoliennes en quête de vent. Et demain ? Demain sera flottant, promettent les industriels du secteur. La plupart sont déjà en train de choyer leurs prototypes. Mais, sur une vingtaine de projets en cours, seules trois machines ont touché l’eau : il reste donc encore du chemin à parcourir avant de s’affranchir totalement des profondeurs qui limitent aujourd’hui l’exploitation des vents marins, stables et puissants. GreenUnivers a été invité par l’énergéticien portugais EDP à découvrir de visu son éolienne Windfloat, en mer depuis deux ans au large du Portugal. Reportage.

3 000 tonnes flottantes

windfloat-dimension
« Plus c’est lourd, plus c’est stable »
Carlos Martin Rivals, Windplus

A 6 kilomètres des côtes, au large d’Aguçadoura au nord du pays, l’éolienne Windfloat a les eaux portugaises pour elle tout seule. A première vue, la machine, une turbine Vestas de 2 MW, paraît semblable à n’importe quelle autre au monde, c’est à dire posée sur le fond marin. La structure, dont le poids atteint presque ...