Deals du 3 au 17 août 2009: capture du carbone en vedette, les Français se réveillent

Print Friendly, PDF & Email

svegliaCette première quinzaine d’août a vu de nombreux deals français et internationaux, avec un retour en force des projets de captage du carbone, ainsi qu’une série de rachats internationaux qui marquent un réveil des groupes français. Et aussi, des velléités de plus en plus nombreuses d’entrées en Bourse en Asie et aux Etats-Unis ainsi que des levées de fonds soutenues, notamment dans les transports et le solaire.

En vrac, dans le solaire Saint-Gobain rachète ...

la participation dans des usines de cellules solaires de Shell, les américains Borrego et le chinois GCL Poly lèvent des fonds en Asie, où va entrer en Bourse le chinois Comtec Solar. Dans l’éolien, l’allemand Enercon installe une usine en France, Axa rafle les parcs éoliens de Babcock et Areva rachète l’allemand PN Rotor, tandis que le coréen Daewoo Shipbuilding imite son rival Hyundai en se lançant dans les pales d’éoliennes. Côté transports, Saft glane des subventions aux USA pour ses batteries lithium-ion, ainsi que le petit Zap qui trouve de l’argent chez un milliardaire français, tandis que le mystérieux V-Vehicle se finance maintenant chez Google et que Wheego trouve aussi des financements. Un petit français lève des fonds (modestes) pour développer des piles à combustible. Mais la concurrence s’intensifie dans les batteries au lithium-ion avec le très gros investissement qu’a reçu le chinois Lishen.

La quinzaine a aussi vu une série de gros efforts internationaux pour développer des projets pilote de capture du CO2 : Shell en Grande-Bretagne, une alliance USA-Chine de deux géants, GE en Australie et aussi des groupes japonais sont sur les rangs. La Chine s’engage pour la première fois à réduire ses émissions de CO2, mais à horizon 2050.

Côté déchets, Séché investit massivement et l’américain Waste Management fait un rachat en Chine. C’est aussi une bonne semaine pour le smartgrid, tant au nouveau public (plan massif en Grande-Bretagne) que privé (levée de fonds de l’américain EnerNOC). Et, cerise sur gâteau, Richard Branson boucle un fonds de 400 millions pour les énergies renouvelables (mais il veut un retour de 30%). Au total, nous avons sélectionné 38 opérations.

  1. Solaire
  2. Eolien
  3. Biomasse
  4. Transports
  5. Biocarburants
  6. Piles à combustible
  7. Carbone/capture du CO2, crédits carbone
  8. Déchets
  9. Smartgrid
  10. Batteries
  11. Fonds
  12. Services