Deals du 25 mai au 2 juin 2009: vent d’est, soleil d’ouest

Print Friendly, PDF & Email

Transports & Batteries

Le constructeur de voitures électriques Tesla Motors a dû rappeler la totalité des 345 voitures de sport électriques Roadster fabriquées avant le 22 avril 2009, en raison d’un défaut qui aurait pu provoquer un accident.

Alliances en série pour les voitures électriques : après l’acquisition de 10% du capital du constructeur californien Tesla pour près de 50 millions de dollars par Daimler, Volkswagen vient d’annoncer un accord de coopération avec le constructeur chinois BYD pour produire des voitures hybrides et électriques. Et Nissan a conclu un accord avec le loueur Europcar pour proposer des véhicules électriques à la location dans plusieurs pays européens, dont la France, à partir de 2010. Lire notre article complet « Volkswagen s’appuie sur le chinois BYD pour les voitures électriques ».

Saft aux Etats-Unis : la filiale américaine du groupe français souhaite construire une usine de batteries lithium-ion pour l’aviation, les véhicules militaires, les réseaux intelligents et le stockage des énergies renouvelables, à Jacksonville, en Floride. Pour ce projet de quelque 200 millions de dollars, la société espère une subvention de 100 millions de dollars dans le cadre du plan de relance du gouvernement américain. Saft négocie aussi une aide des autorités de Floride en faisant valoir la création de 800 emplois en trois ans. La décision devrait être prise en juillet prochain. Johnson Controls-Saft, la JV du groupe avec Johnson-Controls, a en outre annoncé récemment la construction d’une usine de batteries lithium-ion à Holland, dans l’état du Michigan, un investissement de 220 millions de dollars qui bénéficie là encore de fonds publics. Lire notre article complet « Les fabricants de batteries se ruent sur les aides publiques américaines ».

Le fabricant de batteries à grande échelle Altair Nanotechnologies a décroché un contrat de 3,8 millions de dollars auprès de la Marine américaine, Office of Naval Research, pour l’éventuel utilisation de ses batteries au lithium-titane « Altairnano » sur les vaisseaux de la Marine US comme système de secours pour faire redémarrer les turbines d’appoint, ce qui éviterait de garder deux turbines d’appoint perpétuellement en marche et économiserait 1 million de dollars par navires en trajet de 6 mois. Altair a par ailleurs annoncé avoir bouclé un tour de table de 14 millions de dollars auprès d’investisseurs institutionnels.