Deals du 14 au 20 avril 2009: transports, éclairage et charbon « propre », trio gagnant de la semaine

Print Friendly, PDF & Email

Batteries

Levée de fonds de 69 millions pour A123, dont 15 millions apportés par General Electric : le fabricant indépendant de batteries au lithium-ion, qui vient d’être choisi par Chrysler pour fournir les batteries de ses futurs modèles électriques, a ainsi obtenu de quoi étendre ses sites de production de Hopkinton et de Novi, et construire un nouveau site dans le Michigan, un Etat qui fait tout pour attirer les fabricants de batteries. Le groupe entend aussi utiliser ces fonds pour développer des applications pour la gestion intelligente des réseaux électriques, avec des batteries de stockage d’énergie à grande échelle pour les compagnies d’électricité. Mark Little, directeur de la recherche de General Electric, deviendra  membre de son conseil d’administration. C’est le 7ème investissement de GE dans A123 : GE, qui avait déjà apporté 30 millions en octobre en échange de 9% du capital, a misé au total sur le jeune producteur de batteries 70 millions de dollars et porté sa participation à plus de 10%, alors qu’A123 a levé en tout plus de 300 millions de dollars depuis sa création en 2001.

L’Etat du Michigan va offrir près de 555 millions de dollars de subventions à quatre fabricants de batteries. La joint-venture franco-américaine Saft Johnson-Controls va en profiter pour construire sa première usine de batteries lithium-ion aux Etats-Unis, un investissement de 220 millions de dollars (dont 148,5 de subventions). LG Chemical, A 123Systems et KD Advanced Battery Group vont aussi s’implanter dans l’état. Les quatre projets représentent un investissement total de 1,7 milliard. Lire notre article complet : Les fabricants de batteries se ruent sur les aides publiques américaines.

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
Article précédentBiomasse : pas toujours plus propre que le gaz…
Article suivantLa SNCF, nouvel investisseur dans les cleantech