Deals du 14 au 20 avril 2009: transports, éclairage et charbon « propre », trio gagnant de la semaine

Print Friendly, PDF & Email

Solaire

Projet de grande centrale photovoltaïque aux USA : c’est confirmé, le fabricant de cellules solaires First Solar va construire pour la compagnie d’installations solaires Sempra Generation une centrale photovoltaïque de 48 MW. Ce sera la deuxième centrale PV que First Solar contruira pour Sempra , après celle de 10 MW démarrée en janvier, dont l’électricité est achetée par la compagnie californinne d’électricité PG&E. Cette nouvelle centrale sera construite à côté de la première, à 50 km de de Las Vegas, et doit être achevée en 2010, créant avec 58 MW la plus grande centrale solaire photovoltaïque américaine.

En Italie, l’intégrateur solaire chinois Trina Solar et la compagnie italienne ErgyCapital viennent de mettre en service la plus grande toiture solaire du pays, à Serravalle Scrivia dans le Piémont. Ses 38 000 m2 de panneaux solaires offrent une puissance installée de 4,7 MW. Elle produira 5 GWh d’électricité par an et permettra d’éviter 2 500 tonnes de CO2, selon Trina Solar.

La région Bretagne,avec l’Ademe et les conseils généraux des quatre départements bretons, lance un second appel à projets pour encourager l’utilisation de panneaux PV dans le bâtiment. Il cible en priorité les bâtiments publics, agricoles, logements sociaux et associations. Les dossiers retenus recevront une aide financière représentant jusqu’à 30% de l’investissement. Lors d’un premier appel d’offres en 2008, 178 dossiers avaient été déposés et 38 retenus qui permettront de produire 830 000 kWh d’électricité.

En France toujours, EcoSun Expert,spécialisée dans la production d’électricité solaire, veut installer 3 MW de panneaux PV sur un parc de bâtiments agricoles près de Chaumont, en Haute-Marne, selon la presse locale. La commune a accepté de céder un terrain de 58 000 m2, mais l’étude de viabilité est encore en cours.

Hongrie : la société américaine Solar Thin Films(STF), qui fait fabriquer en Hongrie et en Chine des panneaux solaires à couches minces ensuite vendus aux Etats-Unis, a racheté,via sa filiale hongroise Kraft Elektronikai, la majorité de l’entreprise de Budapest BudaSolar Technologies, également spécialiste des cellules en couche mince en silicium amorphe, étendant ainsi sa capacité de production hongroise. L’acquisition lui a coûté environ 3 millions de dollars. STF avait conclu l’an dernier un partenariat avec la chinoise China Singyes pour installer en Chine une usine de modules solaires de 100 MW.

Des fonds pour de l' »hydrogène solaire«  : le fonds Polaris Venture Partners finance une start up appelée Sun Catalytix, filiale de Nocera, qui vise à produire de l’hydrogène avec de l’énergie solaire. Cette technologie élaborée par le MIT repose sur une électrode placée dans de l’eau additionnée de cobalt et de phosphate, qui permet une électrolyse.

1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
Article précédentBiomasse : pas toujours plus propre que le gaz…
Article suivantLa SNCF, nouvel investisseur dans les cleantech