First Solar avale son rival OptiSolar et ses méga-projets solaires

Print Friendly, PDF & Email

firstsolarlogoLa crise du crédit précipite déjà les fusions dans le tout jeune secteur solaire. OptiSolar, l’une des start-up qui s’est lancée dans de grands projets de centrales solaires en Californie, va vendre  tous ses projets en cours au premier fabricant américain de cellules solaires, First Solar.

OtpiSolar obtiendra en échange une participation dans First Solar de 400 millions de dollars (soit environ 4% de First Solar).

Il était logique pour First Solar, roi des cellules solaires à couches minces, de ne pas rater le rachat du plus ambitieux porteur de projets de centrales solaire à couche mince du pays, qui était paralysé faute de fonds et semblait devoir renoncer à tous ses plans.

First Solar, premier groupe solaire américain, qui pèse près de 10 milliards de dollars en Bourse, va ainsi acquérir :

  • Le projet de centrale solaire photovoltaïque de 550 MW (projet «Topaz», un océan de panneaux de panneaux solaire à couche mince), projetée par OptiSolar pour le compte de la compagnie d’électricité californienne PG&E, dans la région de San Lui Obispo
  • Des projets de centrales solaires 1.300MW en négociations avec diverses compagnies d’électricité de l’ouest américain
  • Des droits d’utilisation 550 km2 de terrain, des zones «stratégiques» (zones extrêmement ensoleillées dans l’ouest américain) qui potentiellement pourront accueillir 19 GW de projets solaires

Enfant prodige du solaire américain qui voulait construire avec Topaz l’une des plus grandes centrales photovoltaïque du mondeconcurrentes de la série de méga-projets américains de solaire thermique, une toute autre technologie ,basée sur de simples miroirs — , OptiSolar était en difficulté à cause de manques de crédits et avait récemment licencié la moitié de ses effectifs, tout en reportant ses projets en cours.

C’est une nouvelle étape de développement pour l’ambitieux groupe First Solar, 4e fabricant mondial de cellules solaires au monde et numéro un des cellules solaires à couche mince. First Solar met les bouchées doubles dans tous les domaines : il vient de réussir à abaisser le coût de production des cellules solaires en dessous de 1 dollar par watt, une petite révolution, et prévoit de porter sa capacité de production en 2009 à 1.100 MW, ce qui le hisserait au premier rang mondial.

First Solar était jusqu’ici fournisseur de cellules et non installateur de méga-projets, avec parmi ses plus gros deals, son  contrat de fourniture de 100 MW à l’installateur américain Solar City fin octobre 2008, celui de 40MW de cellules pour l’allemand Juwi ou le contrat stratégique de fourniture 5 MW de cellules à Masdar, le projet de ville à zéro émissions d’Abou Dhabi de 20 milliards de dollars, qui pourrait faire boule de neige.