Le solaire thermique bouillonne avec le méga-contrat d’eSolar

Print Friendly, PDF & Email

esolarLes déserts de Californie connaissent une véritable ruée vers l’or thermique : le producteur d’énergie de la côte est NRG Energy, qui jusqu’ici avait plutôt parié sur le vent, et l’installateur de centrales solaires thermiques eSolar ont conclu un contrat pour développer ensemble 500 mégawatts  de projets thermiques en Californie et dans le sud-ouest des Etats-Unis.

C’est le deuxième méga-contrat de solaire thermique signé ce mois-ci en Californie, après le projet pharaonique prévu dans un récent accord entre la compagnie d’électricité californienne Southern California Edison et la start-up  BrightSource.

NRG et eSolar profiteront aussi des subventions du récent plan Obama, soit 30% de subventions du coût de construction des futures centrales. NRG va investir 10 millions de dollars directement dans eSolar et obtiendra à a fois une part de son capital et les droits de développer et de commercialiser l’énergie de 11 centrales solaires thermiques projetées par eSolar, réparties sur 3 sites.

L’accord inclut la série de centrales d’un total de 245 MW  prévue par eSolar dans l’Antelope Valley en Californie, dans le cadre d’un contrat signé en juin 2008 avec Southern California Edison et qui doivent  démarrer en 2011.

Une centrale thermique est une vaste étendues de miroirs qui réfléchissent les rayons du soleil vers un réservoir rempli de liquide qui, en chauffant, fait tourner une turbine à vapeur qui produit de l’électricité, une technique moins coûteuse que les panneaux photovoltaïques mais qui nécessite davantage d’espace.

La multiplication des projets solaires thermiques dans les déserts ensoleillés de Californie fait même flamber les cours dans le désert du Mojave — celui du film Bagdad Café.

eSolar,  financé par Idealab, Google et Oak Investment Partners, qui lui ont apporté  130 millions de dollars en avril 2008,  fait partie avec BrightSource et Ausra de la poignée de start-up américaines du solaire thermique qui ont conclu des contrats à grande échelle pour de futures gigantesques centrales dans le désert californien.

Ausra a récemment décidé de construire des centrales en série plus petites, plutôt que des méga-centrales, et averti qu’il risquait de manquer de financements. Si la tendance aux petites centrales en série semble se confirmer avec le nouveau contrat d’eSolar, les financements eux sont visiblement revenus au rendez-vous et les projets solaires surenchérissent d’ambition, en Asie, Europe et aux Etats-Unis.

Récapitulatif des grands projets de solaire thermique prévus dans le désert californien :

  • Carrizo Energy Solar Farm, dans San Luis Obispo County, par Ausra (177 megawatts). 2012.
  • Ivanpah Solar dans San Bernardino County, par BrightSource Energy (400 mégawatts). 2012.
  • Beacon Solar Energy Project dans Kern County par FPL Energy (250 megawatts). 2011.
  • SES Solar Two dans Imperial County par Stirling Energy Systems (750 megawatts). 2013.
  • SES Solar One dans San Bernardino County par Stirling Energy (850 megawatts). 2014.  (Source: California Energy Commission)