Vite vu

Print Friendly, PDF & Email

Vendredi 16 avril

Le Conseil d’Etat a validé le projet éolien des Moulins du Lohan (71 MW, forêt de Lanouée, Morbihan), développé depuis plus de dix ans par Boralex et détenteur d’un contrat d’achat de 20 ans. La plus haute juridiction administrative estime, dans un arrêt rendu le 15 avril, « que ce projet répond à un intérêt public majeur, car il permettra d’approvisionner en électricité 50 000 personnes par des énergies renouvelables, et ce, dans une région où la production électrique est très faible ».

Nordex a indiqué avoir vendu 279 turbines éoliennes cumulant 1 247 MW au premier trimestre, en baisse de 24% par rapport à la même période l’année précédente.

Camille Bonenfant-Jeanneney devient directrice générale de Storengy, la filiale de stockage souterrain de gaz naturel d’Engie. Elle était jusqu’à présent directrice générale adjointe en charge des solutions clients d’Engie.

Entre avril et juin 2021, SNCF Voyageurs et la Région Normandie vont tester un train fonctionnant au biocarburant à base de colza sur la ligne Paris-Granville. Le distributeur de carburant Bolloré Energy a remporté l’appel d’offres et va fournir à la SNCF du biocarburant produit en France par Valtris Champlor.

Nestwave, fournisseur de services IP et cloud de géolocalisation basse consommation pour les applications IoT, a bouclé un nouveau tour de table de 2,4 M€ auprès du Conseil européen de l’innovation, le nouveau fonds de capital-risque de la Commission européenne, et de ses investisseurs historiques, le français Sofimac Innovation et le belge The Faktory Fund.

La start-up toulousaine Kyanos Biotechnologies, spécialisée dans les microalgues, a levé 2,6 M€ en fonds propres et aides auprès de Bpifrance, de la région Occitanie, du programme des Investissements d’avenir de l’Ademe et de deux entrepreneurs des biotechs. Elle a mis au point, en collaboration avec la société Rubix S&I, un arbre algal destiné à capturer le CO2 et à purifier l’air.

Jeudi 15 avril

La start-up Enerfox a levé 216 000 € auprès de divers investisseurs particuliers. L’entreprise a mis au point un système de gestion et d’optimisation des installations en autoconsommation dans le tertiaire et l’industrie.

Associés depuis juillet 2020, GreenYellow et le fabricant de trackers ArcelorMittal Projects Exosun vont construire cette année une centrale agrivoltaïque sur grande culture à Castelginest (Haute-Garonne) de 1,8 MWc. 

L’O&M de RES remporte une première commande pour des parcs développés par un tiers, en l’occurrence Sun’R sur trois centrales et 17 MWc solaires dont celle agrivoltaïque de Tresserre en Pyrénées-Orientales.

Uniper (filiale de Fortum) a modifié ses plans et envisage désormais de construire un hub d’hydrogène au port allemand de Wilhelmshaven en Allemagne. A l’origine destiné à abriter une usine de gaz naturel liquéfié, le site pourrait être choisi pour l’installation d’un électrolyseur de 410 MW et un terminal d’ammoniac renouvelable.

Mercredi 14 avril

La Banque des Territoires investit 3,8 M€ et acquiert 49 % de HybridSol, une société de Ze Energy détenant deux centrales hybrides photovoltaïques (26,5 MWc) et batteries (11,3 MW) à Gièvres et à Mennetou-sur-Cher (Loir-et-Cher). Elle prévoit de s’associer à d’autres projets du développeur. Ze Energy annonce un pipe de 170 MW photovoltaïques et 65 MW de stockage. 

Le Sénat a adopté hier une proposition de loi pour rénover le cadre législatif de l’hydroélectricité et faciliter les nouveaux projets. Le texte demande aussi au gouvernement un rapport sur les conséquences d’une mise en conformité avec la directive européenne sur la position dominante d’EDF. 

Le groupement européen European hydrogen backbone (EHB, Dorsale hydrogène européenne) prévoit pour 2040 un réseau de 39 700 km reliant 21 pays européens, dont 69 % de canalisations gazières reconverties. Le transport sur 1 000 km est évalué entre 0,11 et 0,21€ par kg en moyenne.

L’Australie y pense, l’état américain de l’Indiana a modifié le système de rémunération des nouvelles installations solaires résidentielles pour réduire les risques de surtension. Le nouveau modèle doit inciter les propriétaires à autoconsommer ou stocker l’électricité produite abondamment à midi et qui met en difficulté les réseaux de distribution.

Mardi 13 avril

Le groupe Casino a confirmé étudier « activement » l’hypothèse de levées de fonds propres pour accélérer la croissance de GreenYellow et CDiscount, dans un communiqué suivant son conseil d’administration. Le distributeur, qui cherche à réduire son endettement, évoque des opérations de marché et des « placements secondaires de titres », mais il indique vouloir garder le contrôle de ses deux filiales.

L’industriel norvégien Moreld, réunion de 20 entreprises parapétrolières formée en 2020 investit dans Ocergy, fabricant de flotteurs et de bouées de mesures pour éoliennes marines. Moreld est accompagné par Chevron Technology Ventures, le fonds du pétrolier américain Chevron. Moreld investit via sa nouvelle filiale éolienne offshore Epciste Moreld Ocean Wind. Une éolienne flottante prototype d’Ocergy est prévue sur le site du projet géant Mayflower de la joint venture Shell-EDF* aux Etats-Unis.

Au menu du Conseil supérieur de l’énergie du 22 avril, deux nouveaux programmes CEE : Recif + d’Île de France Energies, soit 13,7 M€ pour sensibiliser à la rénovation énergétique les syndics et les syndicats de copropriétés supérieure à 50 logements et « Génération Vélo » de la Fédération française des usagers de la bicyclette (21 M€ sous CEE et 27 M€  fournis par les  collectivités territoriales) pour l’apprentissage du déplacement à vélo des enfants en école primaire.

BlackRock s’associe à l’investisseur singapourien Temasek (306 Mds$ d’actifs détenus) pour créer Decarbonization Partners et investir dans un premier temps 600 M$ en private equity dans des entreprises et technologies. Sont ciblés les nouveaux carburants, le stockage par batteries, les véhicules électriques, le bâtiment économe en énergie entre autres. Decarbonization Partners vise 1 Md$ à terme, avec d’autres investisseurs. 

Utiliser les mathématiques pour sensibiliser les jeunes à l’écologie et à la transition énergétique : c’est l’objectif d’un manuel d’exercices à destination des élèves du collège, de la 6e à la 3e. Cet ouvrage pédagogique, rédigé par Karine Vernier, CEO d’InnoEnergy France, et préfacé par Arnaud Leroy, président de l’Ademe, propose quelque 200 exercices appliqués aux différentes manières de produire de l’électricité, au calcul de la vitesse des pales d’éoliennes ou encore au bilan carbone d’un tee-shirt… Des maths éco-responsables concrètes pour expliquer les enjeux environnementaux à la jeune génération (Editions Génération 5).

Lundi 12 avril

Les arrêtés fixant les seuils en énergie et en gaz à effet de serre du nouveau diagnostic de performance énergétique (DPE) seront publiés au Journal officiel ce mardi 13 avril, a signalé aujourd’hui à l’Assemblée nationale Emmanuelle Wargon, ministre déléguée en charge du Logement.

La Commission européenne a lancé un appel à projets H2 auprès des membres de l’Alliance européenne de l’hydrogène. Les dossiers qui souhaitent bénéficier du soutien de la CE doivent être déposés avant le 7 mai prochain. Pour rappel, Bruxelles a fixé un objectif de 6 GW de capacité d’électrolyse en 2024.

Les batteries Lithium-Fer-Phosphate et sans cobalt de la start-up Olenergies basée à Montreuil (Seine-Saint-Denis) équipent les drones de surface maritime DriX du fabricant iXblue. Ils effectuent des relevés hydrographiques et cartographient les océans.

Il s’est vendu et installé 17 000 chaudières biomasse en 2020, un chiffre en légère baisse par rapport à l’année précédent selon les chiffres du Syndicat français des chaudiéristes biomasse.

La SNCF va lancer une étude de faisabilité pour définir les conditions techniques et économiques d’exploitation d’un train régional fonctionnant au bioGNV. La eégion Nouvelle-Aquitaine s’associe.

Arnaud Leroy, président de l’Ademe et Eric Scotto, président d’Akuo se lancent dans la vulgarisation des énergies renouvelables. Ils publient aux éditions First “Les énergies renouvelables pour les nuls” pour faire comprendre les enjeux énergétiques de demain et mieux consommer. Le produit des ventes (22,95€ par ouvrage) sera reversé à la fondation Akuo pour l’accès à l’énergie dans les pays pauvres.

Article précédentAvec Kiwaï, le financement participatif devient sans risque
Article suivant60 coalisés pour une rénovation performante obligatoire mais « conditionnelle »