Vite vu

Print Friendly, PDF & Email

Vendredi 12 février

Engagé dans une course au déploiement des bornes de recharge en Ile-de-France, le syndicat d’énergie Sigeif a conclu un accord avec deux autres syndicats d’énergie franciliens, le Sdesm et le Smoy, et deux communautés d’agglomérations, Paris Saclay et Rambouillet Territoires, pour permettre aux utilisateurs de véhicules électriques de passer d’un réseau de bornes de recharge à un autre sans surcoût d’itinérance.

Dans le cadre du plan de relance, 62 projets « pour construire les avions verts de demain », répartis sur 117 sites industriels, ont été soutenus pour un total de 376 M€, d’après le ministère de la Transition écologique. Pour se verdir, la filière aéronautique suit un programme de R&D reposant sur 3 axes : minimiser les besoins en énergie, changer de carburant et optimiser les trajectoires des avions.

La société allemande Jonsol a développé un concept de pontons pour centrales solaires flottantes sans plastique. Ils sont fabriqués à partir d’un mélange semblable au béton pour éviter les microplastiques dans l’eau, rapporte Tecsol.

EDF Renewables North America a signé un corporate power purchase agreement (CPPA) avec le chimiste BASF à hauteur de 35 MW. La durée du contrat et le prix n’ont pas été précisés.

La société nantaise Armor, spécialisée dans les films photovoltaïques souples, a remporté son premier contrat commercial d’envergure. Elle recouvrira la façade d’un bâtiment dans un pays étranger.

Le tribunal de Nanterre s’est déclaré compétent pour juger l’action engagée par des 13 communes et 5 associations contre le groupe pétrolier Total pour non-respect du devoir de vigilance et de prévention des dommages. Une procédure aura donc lieu pour déterminer l’opportunité d’une éventuelle condamnation pour inaction climatique.

Jeudi 11 février

Ørsted a choisi Atlantique Offshore Energy (Chantiers de l’Atlantique) pour la construction, à Saint-Nazaire, de la sous-station électrique de 242 MW destinée au parc éolien offshore Gode Wind 3 installé en 2023 en mer du Nord allemande. Le carnet de commandes d’Atlantique Offshore Energy atteint près de 1,8 GW.

Storengy a investi dans la société Dijon Métropole Smart EnergHy (DMSE), créée par Dijon Métropole et l’entreprise Rougeot Energie en 2019 et qui développe un projet d’écosystème de mobilité hydrogène à Dijon. La participation de Storengy est de 45% des investissements totaux du projet. Rougeot Energie construira les stations hydrogène, Storengy s’occupera de l’exploitation et de la maintenance.

Le cours de la tonne de carbone sur le marché européen à terme Ice EUA a passé pour la première fois la barre des 40€ en début de journée, comme l’a relevé Montel News. Il était à 39,22€/t en milieu d’après-midi.

L’association européenne des constructeurs automobiles ACEA s’est alliée à l’ONG Transport & Environment et à la fédération BEUC des associations de consommateurs. Dans une lettre commune, ces trois organisations demandent à la Commission européenne de fixer un objectif d’un million de points de charge électrique déployés en Europe en 2024 puis trois millions en 2029, ainsi que 1000 stations hydrogène également en 2029. La révision cette année de la directive européenne sur les carburants alternatifs en offre l’occasion.

L’association professionnelle France Hydrogène (ex-Afhypac) s’est dotée de 12 délégations régionales afin « d’animer et de structurer la filière hydrogène au niveau local ». Un délégué a été nommé pour chacune des 12 régions de France continentale.

Mercredi 10 février

EDF a avancé un argument de taille pour défendre son projet de réorganisation Hercule : « nous visons aujourd’hui 50 GW de capacités renouvelables à l’horizon 2030. Nos calculs nous montrent qu’avec la réforme nous pouvons viser un doublement de cette capacité renouvelable : monter de 50 à 100 GW », a défendu Jean-Bernard Levy, PDG du groupe, devant la Commission des Affaires économiques du Sénat.

Le projet Pian, porté par la Société anonyme de raffinage des Antilles (Sara) et l’Université de Nantes, doit démarrer ce mois de février. Il vise à développer un démonstrateur en Guyane pour la production de micro-algues, notamment une oléagineuse locale pour la production de biocarburants.

La tension monte sur les projets de décret et arrêté pour la future période des certificats d’économies d’énergie. Comme le syndicat Symbiote hier, la PME normande Les Eco-Isolateurs fustige la disparition du Coup de pouce Isolation en juillet : « la jeune filière de l’isolation, composée de quelques rares ETI nationales et PME régionales est au bord du gouffre ». Pour rassurer les pouvoirs publics, elle demande 30% de contrôles aléatoires pour les opérations combles ou sols, et 100% pour les chantiers de plus de 10 000€ d’aides.

Le groupe CNR lance une plateforme rassemblant l’ensemble de ses offres dans les domaines de l’énergie verte, du portuaire et de l’ingénierie hydroélectrique. Baptisée CNR N’CO, elle s’adresse aux collectivités, entreprises, acteurs de l’innovation ou encore particuliers et se veut participative pour une co-construction des projets.

Fondé en 2012 par Geoffroy de Clisson, le cabinet de conseil Green Cape Finance devient Green Cape Partners et intègre Laurent Laporte, chief financial analyst comme partner.

Mardi 9 février

Enedis annonce avoir passé la barre des 30 millions de foyers français équipés de compteurs Linky. Le distributeur atteint son objectif de 80% de compteurs communicants installés en France entre 2016 et fin 2020, pour 4 Mds€ investis. Le déploiement doit se terminer cette année.

Fabricant de système de stockage d’énergie à l‘air liquide, le britannique Highview Power réussit une nouvelle levée de fonds, de 70 M$ (57 M€) dont 46 M$ apportés par Sumitomo Heavy Industries accompagné par Janus Continental Group et TSK. Les fonds collectés depuis le lancement atteignent 145 M$. Highview Power estime son portefeuille de projets à 4 GWh aux Etats-Unis, en Europe et en Amérique Latine.

Terre et Lac a signé un partenariat avec la coopérative agricole Oxyane pour que les agriculteurs mettent à disposition leurs toitures et mutualisent leurs ressources afin d’y développer des installations solaires.

EDF a « survendu » 2,5 GW d’électricité sur le marché spot français entre samedi et mardi. L’entreprise évoque un problème informatique qui l’aurait conduit à vendre plus d’électricité qu’elle ne pouvait réellement en livrer. Le gestionnaire de réseau RTE a dû activer plusieurs mécanismes pour compenser le différentiel de production. Une erreur semblable avait déjà été commise par EDF en 2018 sur 2,9 GW.

Plusieurs nominations ou prolongements de mandat au Conseil national de la transition écologique ont été promulgué par un arrêté paru au Journal Officiel du jour.

Lundi 8 février

Florence Lambert, l’ancienne directrice du CEA-Liten, a été nommée présidente de Genvia, l’entreprise spécialisée dans la production d’hydrogène décarboné créée par Schlumberger New Energy et le CEA.

RTE a rassuré aujourd’hui sur la disponibilité du parc électrique pour cette semaine à météo froide : “la consommation française d’électricité augmente (86 400 MW prévus le mercredi 10 février) mais reste sous la pointe observée cet hiver (88 154 MW le 11 janvier 2021). La production disponible (entre 88 000 et 90 000 MW) ainsi que les possibilités d’import (jusqu’à 11 000 MW) sont suffisants”.

Alexandre Soroko quitte Gazel Energie, où il était responsable de la transition énergétique, pour rejoindre Greensolver (désormais filiale de Voltalia) pour y développer une activité d’accompagnement de l’ensemble des acteurs des EnR en France et en Europe dans leurs nouveaux modèles d’affaire et de développement. Il interviendra pour structurer, négocier, finaliser, optimiser et évaluer des projets de transition énergétique, notamment via des PPA, dans les EnR, l’hydrogène ou encore le stockage.

Mirova et la Banque des Territoires vont investir près de 3,6 M€ sur plusieurs années dans une société de projet de Clem’ tournée vers la logistique urbaine francilienne. Le spécialiste de l’autopartage de véhicules électriques va étendre son parc de véhicules utilitaires en région parisienne et ses stations de recharge (54 aujourd’hui). Il vise 300 camionnettes et 100 stations. Clem’ est présent dans 200 villes. 

Le fabricant de panneaux solaires et batteries Solarwatt a vu ses ventes progresser de 30% en France l’an dernier, soit 10% de plus que prévu, avec près de 8 MW de modules et une centaine de systèmes de stockage solaire. De premières installations mixtes panneaux + bornes pilotées ont été réalisées. Le chiffre d’affaires global du groupe allemand atteint 120 M€ contre 90 M€ en 2019.

La course au stockage massif continue en Australie. Après Neoen et son projet de 500 MW près de Sydney, le nouveau fonds d’investissement CEP.Energy ambitionne une batterie de 1 200 MW en Nouvelle-Galles du Sud, à Kurri Kurri, là où le gouvernement australien prévoit pour sa part une centrale électrique à gaz. CEP.Energy est dirigée par Peter Wright, un ancien de Macquarie.

Article précédentSolaire thermique : NewHeat construit chez Lactalis, sur 13 MW
Article suivantLa filière bois-énergie attend son complément de rémunération