Vite vu

Print Friendly, PDF & Email

Vendredi 13 novembre

Le chiffre d’affaires d’EDF Re a augmenté de 6,1% sur les 9 premiers mois, à 1,16 Md€. Avec l’hydroélectricité, il atteint 2,9 Mds€ (+ 2,7%) Celui du groupe EDF baisse de 4%, à 51 Mds€.

L’activité d’Engie dans les EnR sur la même période ressort à 1,8 Md€, en hausse de 7,3% en croissance organique. Le résultat opérationnel y est en hausse de 26% en glissement annuel : 696 M€. Le groupe subit une baisse de chiffre d’affaires global de 8,5%, à 39,6 Mds€. Il a précisé le volume des activités de services sortant de son périmètre désormais délimité aux infrastructures et aux EnR : entre 12 et 13 Mds€ et 70 000 salariés. En France, il s’agit surtout d’Ineo et Axima (27 000 personnes, 4,8 Mds€).

La Commission de l’économie du développement durable a été créée par décret paru au Journal Officiel du jour. Elle a pour mission d’éclairer, par l’analyse des données statistiques et la confrontation des analyses économiques, l’élaboration et l’évaluation des politiques publiques notamment dans les domaines de l’énergie et du climat.

Copenhagen Infrastructure Partners (CIP) a acquis deux projets de stations de transfert d’énergie par pompage (STEP) aux Etats-Unis. Le premier concerne Swan Lake (393 MW), le second Goldendale (1 200 MW). Ils étaient jusqu’à maintenant détenus par une joint-venture entre Rye Development et National Grid.

Saft a inauguré un site de production de batteries à Zhuhai en Chine d’une capacité de 480 MWh et vise pas moins de 34 GWh d’ici 2025.

La Colombie va organiser un appel d’offres prévoyant d’allouer 5 GW d’énergies renouvelables au 1er trimestre 2021

Ohm Énergie est autorisée à exercer l’activité de fourniture de gaz naturel sur le territoire français pour approvisionner les clients domestiques, les clients non domestiques assurant ou non une mission d’intérêt général et les fournisseurs de gaz naturel, par un arrêté également paru au JO du jour.

Jeudi 12 novembre

L’amendement au projet de Loi de finances 2021 pour renégocier les tarifs solaires 2006-2010 devrait être examiné demain vendredi 13 à l’Assemblée nationale. Le sujet a été abordé mardi par le député Charles de Courson et lors de l’audition par la Commission des affaires économiques du Sénat de Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique, sur les crédits de son ministère dans le PLF. Avec une réponse constante : les contrats visés ont bénéficié d’une rentabilité excessive et relèvent de la rente.

BlackRock envisage d’investir 200 M€ dans le développeur belge Windvision, actif dans l’éolien et le solaire et acquis en septembre dernier via son fonds Global Renewable Power III. Il compte notamment étoffer son équipe sur le marché français.

Pour l’association Equilibre des énergies, le dispositif d’encouragement à la production de biométhane Méthaneuf, soutenu par les pouvoirs publics, exonèrerait les promoteurs immobiliers des exigences de la RE 2020 sur les EnR et le  CO2 et représente “un droit à polluer” et “un cadeau fait au gaz”.

Le prototype de l’Haliade-X 12 MW a obtenu son certificat type de la part de DNV GL, ce qui autorisera les financements des futurs projets. Cette machine capable de produire jusqu’à 67 GWh par an (en configuration Allemagne du Nord) selon GE a été sélectionnée comme « technologie de préférence » pour les champs éoliens offshore Skip Jack (120 MW) et Ocean Wind (1 100 MW) aux Etats-Unis.

La PME du numérique Tripnity a lancé un appel à projets pour investir 500 000€ soit 10% de son chiffre d’affaires dans une à trois entreprises de la transition : agriculture/alimentation, mobilité douce et énergies renouvelables. Le choix sera fait au printemps 2021.

Le gouvernement annonce l’ouverture du guichet de subvention pour améliorer l’efficacité énergétique des industriels dans le cadre du plan de relance. Les subventions seront attribuées pour des investissements dans 18 catégories de matériels réparties en 3 familles : « récupération de force ou de chaleur », « amélioration du rendement énergétique d’appareils ou d’installations » et « matériels moins émetteurs de gaz à effet de serre, alternatifs à des matériels ou des procédés alimentés par des énergies fossiles ». Cette aide sera accordée pour des projets d’efficacité énergétique de moins de 3 M€.

Ombréa et RES ont signé un partenariat pour développer ensemble des solutions d’agrivoltaïsme.

Voltalis a conclu un accord avec Golfe du Morbihan-Vannes agglomération pour proposer à tous les habitants chauffés à l’électricité de se faire équiper gratuitement du boitier de la société d’effacement. Le déploiement a commencé et se terminera à la fin du mois.

Mardi 10 novembre

Le gouvernement espagnol prévoit d’attribuer près de 20 GW de capacités d’énergies renouvelables d’ici 2025, dont 2 GW dès cette année. Le solaire se taille la part du lion avec 10 GW, suivi de l’éolien 8,5 GW.

Spécialisée dans l’optimisation des batteries Lithium-Ion, la start-up PowerUp vient de boucler une nouvelle levée de fonds de plusieurs millions d’euros, marquée par l’arrivée à son capital du groupe EDF.  

Membre du groupe de producteurs solaires opposés à la renégociation des tarifs solaires antérieurs à 2011, comme le sont notamment CVE, Générale du Solaire, Smart Energies et Tenergie, Olivier Carré, directeur général d’Amarenco France, pourrait être amené à diviser par deux ses objectifs de capacités nouvelles solaires d’ici 3 ans en France, envisagées à 300 MW supplémentaires avant la décision gouvernementale.

Le chiffre d’affaires de Neoen sur les neuf premiers mois de 2020 a augmenté de 22%, à 224,1 M€ ; 308 MW ont été mis en service, 605 MW en construction et 409 MW, remportés. La production d’électricité est en hausse de 50%, à 3 130 GWh. A noter au 3e trimestre une activité stockage presque divisée par 2 par rapport à la même période en 2019, en raison de conditions de marché défavorables en Australie pour les ventes de services réseaux et à l’arrêt de la batterie Hornsdale sur 14 jours, pendant le test pour extension. Les objectifs d’Ebitda (270-285 M€) et de marge opérationnelle (85%) pour 2020 sont confirmés. 

Les énergies renouvelables concentrent cette année 90% de la nouvelle puissance mondiale électrique, selon le rapport Renewables 2020 de l’Agence internationale de l’énergie, emmenée par l’éolien, l’hydroélectricité puis le solaire. Les capacités éolienne et solaire en Chine et aux Etats-Unis devraient faire un bond de 30%. La production mondiale EnR devrait progresser pour sa part de 7%.

Le prix de vente de l’électricité produite par le futur parc éolien américain Mayflower Wind (804 MW) sera de 78 $/MWh, indique le Department of Public Utilities (DPU) de l’état du Massachusetts qui a autorisé le projet. Ce dernier est mené par une joint-venture comprenant Shell et EDPR.

Lundi 9 novembre

Au 3e trimestre, la consommation d’énergie primaire baisse de 13% en glissement annuel, celle d’électricité diminuant de 1,5%. La production électrique s’affaisse de 13,4%, le nucléaire chute de 20,5%, l’éolien augmente de 3% et le solaire, de 12,4%, selon les données du Commissariat général au développement durable. 

Lendosphere a collecté 8 M€ auprès de 3 004 épargnants pour financer le développement à l’international du promoteur Innovent, déjà présent en Afrique notamment. La somme, qui représente un record dans le financement participatif des EnR selon Lendosphere, doit permettre d’investir dans des centrales solaire aux Comores et en Namibie et d’acquérir et améliorer une ferme éolienne en mer en service en Suède. Le financement est corporate pour surmonter le risque des projets et des pays. 

La nouvelle est importante pour les développeurs présents ou tentés par l’Australie. L’Etat de Nouvelle-Galles du Sud vient de dévoiler une feuille de route pour 12 GW EnR + stockage en 2030 avec 32 Mds$ d’investissements prévus. A noter que 50 M$ sont prévus pour des stations de pompage-turbinage.

Aymeric Ducrocq est nommé nommé directeur financier d’EDF Renouvelables. Ce diplômé de l’ENA et de l’IEP Paris occupait jusqu’à présent le poste de directeur fusions & acquisitions du groupe EDF. Il remplace Denis Rouhier, qui devient directeur financier de Dalkia.

Les sociétés TLS Geothermics et Storengy ont obtenu la mutation du permis exclusif de recherches de gîtes géothermiques à haute température, dit « permis de Combrailles-en-Marche » (Allier) et la mutation partielle du permis exclusif de recherches de gîtes géothermiques à haute température, dit « permis de la Sioule » (Puy-de-Dôme), par arrêtés parus au Journal Officiel du jour.

Vertsun a choisi le parapétrolier français Vallourec pour la fourniture de structures pour la construction de hangars agricoles photovoltaïques.