Le soutien public à l’éolien terrestre exposé à une nouvelle incertitude

Print Friendly, PDF & Email
(@EDF)

« Les projets éoliens bénéficiaires du complément de rémunération de 2016 ne se financent plus. Les développeurs vont se précipiter sur les futures sessions de l’appel d’offres et le tarif moyen va s’effondrer », pronostiquait un professionnel lors du Colloque organisé par France Energie Eolienne la semaine dernière. Il faisait référence au régime de soutien transitoire obtenu par la filière en 2016, première année de mise en place du mécanisme avec vente sur le marché et subvention publique, à l’époque à hauteur de 82€/MWh et 2,8€/MW d’aide à la commercialisation, en guichet ouvert c’est-à-dire en échappant aux appels d’offres demandés par la Commission européenne depuis 2014.

13 GW évoqués

Ces mises en concurrence sont arrivées l’année suivante, au même moment que l’exception obtenue pour les parcs de moins de sept turbines, restés bénéficiaires du guichet ouvert auprès...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.