AO éolien T4 : 576 MW attribués, un prix moyen en légère hausse

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Poma)

Les capacités sont au rendez-vous pour la 4e session de l’appel d’offres public et pluriannuel dans l’éolien terrestre. Les résultats ont été communiqués aujourd’hui par le ministère de la Transition écologique et solidaire (MTES), de même que ceux de la 8e période de la compétition sur les toitures photovoltaïques.

Quelque 576 MW éoliens ont été attribués, soit 60 MW de plus que lors du troisième round, sachant que 500 MW étaient théoriquement disponibles. L’un des freins rencontrés par la filière, ie la fragilité juridique des avis rendus par les Missions régionales de l’autorité environnementale n’est pas levé – il faudra attendre pour cela que le futur décret d’application de la loi Energie-Climat désigne une autorité nationale. Mais comme le constate Pauline Lebertre, déléguée générale de France Energie Eolienne, « le ...

développement éolien a repris un cours normal de fonctionnement ». 

3,5 euros de plus

Les parcs retenus se situent surtout dans les Hauts-de-France (9 projets) et dans le Grand-Est (5 parcs), une région qui réunit les deux plus gros parcs de cette édition. Le prix moyen est lui aussi reparti légèrement à la hausse, à 66,5€/MWh contre 63 euros en juin dernier, alors un record à la baisse. France Energie Eolienne ne livre pas encore d’explication sur cette inversion de tendance. Les commentaires de la Commission de régulation de l’énergie, encore à paraître, seront les bienvenus.

Trois projets lauréats se situent au-dessus de 30 MW, dont un dépasse les 100 MW, dans l’Aube : le parc éolien de Richebourg, tranche 1 (92,4 MW) et 2 (16,8 MW) préparé par le développeur breton An Avel Braz Energies. Toujours dans le Grand-Est, l’appel d’offres a sélectionné un projet de 75,9 MW, développé sous le nom Eole HSR dans les Ardennes par TTR Energy. Un projet de 33 MW est lauréat dans les Hauts-de-France, développé par Eurowatt dans le Pas-de-Calais, dans les communes de Croisilles et Fontaines-les-Croisilles précisément (Parc éolien de la Voie des Prêtres).

Ce round était le dernier à être dimensionné à 500 MW. Le MTES proposera 630 MW pour la session 5, close fin novembre, et 752 MW pour la dernière période, en juin 2020. Les pouvoirs publics ont commencé à réfléchir à l’organisation du futur appel d’offres, sachant d’un objectif de 2 GW de capacités nouvelles annuelles est recherché dans l’éolien terrestre.

Consulter la liste brute des projets lauréats (ici en PDF) :