Vite vu

Print Friendly, PDF & Email

Vendredi 13 septembre

Emmanuelle Wargon, secrétaire d’État de la ministre de la Transition écologique et solidaire, et Olivier Dussopt, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Action et des Compte publics, ont signé ce vendredi deux Contrats de transition écologique (CTE) avec des collectifs d’intercommunalités du nord et du sud du département de l’Ardèche.

L’association negaWatt a publié le 12 septembre un rapport visant à établir un cadre méthodologique harmonisé pour les SRADDET (schémas régionaux d’aménagement, de développement durable et d’égalité des territoires). Selon l’association, ce cadre permettrait de compiler les données des différentes régions pour déterminer les ambitions locales. Elle préconise aussi la création d’un groupe de travail interrégional pour coordonner les objectifs.

La société Bulb France est autorisée à exercer l’activité d’achat d’électricité pour revente aux clients finals et aux gestionnaires de réseaux pour leurs pertes, selon un arrêté publié le 13 septembre au Journal officiel.

Selon L’Opinion, Bercy travaillerait sur un « budget vert », établi à partir d’analyses de l’impact environnemental des différentes dépenses de l’État. Il serait présenté dans le cadre du prochain projet de loi de finances par le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin.

Le projet Dolphyn, mené par le cabinet britannique de conseils en environnement ERM et la filiale d’Engie Tractebel, veut produire de l’hydrogène vert à partir d’un futur parc éolien flottant de 4 GW. Le projet, qui a reçu un financement du Royaume-Uni, devrait être construit au début des années 2030.

Jeudi 12 septembre

Sophie Mourlon prendra ses fonctions de directrice de l’énergie à la DGEC lundi 16 septembre, succédant à Virginie Schwarz, nommée présidente de Météo France.

Infravia Capital Partners reprend, pour un montant non divulgué, le projet éolien suédois Björkvattnet de 175 MW développé par Vindparken et Windspace soutenu par GE Renewable Energy qui fournira 33 turbines de 5,3 MW. Le parc est situé à 470 km au nord de Stockholm.

Ikea n’a pas pu lancer ce mois-ci son offre solaire en France, comme prévu. L’entreprise associée pressentie (un grand acteur du secteur du bâtiment), lauréate de l’appel d’offres de l’enseigne suédoise, l’a brutalement « lâchée », a regretté Philippe Grimaux, directeur de l’énergie d’Ikea France lors de la conférence d’Enerplan sur l’autoconsommation. Ikea ne renonce pas pour autant, fera peut-être appel au compétiteur arrivé second au classement.

MyLight Systems acquiert Rbee Solar, l’activité de monitoring solaire de l’expert des objets connectés Rtone, basé à Lyon. Cette acquisition « s’intègre dans un plan global de financement de 3M€ », précise MyLight, qui annonce 20 000 installations.

Les nouveaux textes européens sur l’énergie appelant à la simplification administrative des opérations d’autoconsommation, le syndicat Enerplan va proposer de remplacer la procédure actuelle, qui comprend entre autres la signature de plusieurs contrats (accès au réseau…) par une simple déclaration auprès d’un interlocuteur unique, pour les puissances inférieures à 10 kW. 

Acofi annonce avoir financé, via son Fonds Predirec EnR 2030, 984 centrales cumulant 515 MW d’énergies renouvelables en France, pour un montant de 130 M€.  Il avait lancé ce fonds de dette privée en 2015.

Mercredi 11 septembre

L’Assemblée nationale a approuvé la version de la Commission mixte paritaire de la loi Climat-Énergie, avec 95 voix pour et 16 voix contre. Le texte rejoint le Sénat et devrait être examiné le 26 septembre.

L’enseigne de vêtements et chaussures Gémo inaugurera le 10 octobre un projet encore original d’autoconsommation solaire avec stockage dans des batteries d’occasion, pour son magasin de Trignac en Loire-Atlantique.

La filiale française du groupe italien ERG regroupe ses équipes franciliennes dans de nouveaux locaux à Paris, pour une trentaine de personnes, épaulées par des bureaux en régions. Le riche énergéticien, qui a repris Epuron en 2018, vise 500 MW éoliens installés dans l’Hexagone en 2022 pour 360 MW aujourd’hui. La croissance se fera par rachat de fermes installées ou en projet, développement organique et éventuelles acquisitions de développeurs.

Lauréat du lot « petits producteurs d’électricité renouvelable » de l’achat groupé d’énergie 2019 d’UFC-Que Choisir, le fournisseur Plüm Energie espère conclure autour de 10 000 contrats sur les 40 000 consommateurs éligibles à son offre, inférieure de 10% aux tarifs réglementés. Elle comprend aussi une cagnotte alimentée par le client et par Plüm lorsque la consommation est plus faible que prévue. 

Le carnet d’ordre pour les premières enchères sur les garanties d’origine organisées le 18 septembre est ouvert à partir de ce jour, a précisé un porte-parole de Powernext à Europ’énergies. Le volume mis en vente n’est pas connu. Les rounds seront mensuels.

Le minier et métallurgiste français Eramet, le groupe chimique allemand BASF et Suez lancent le projet de recyclage de batteries ReLieVe. Avec le concours de l’EIT Raw Materials (organisme financeur de l’Union européenne), les trois partenaires vont le financer à hauteur de 4,7 M€. À partir de janvier 2020, le projet développera son concept à grande échelle.

Pour le prochain appel d’offres EnR brésilien (prévu pour le 18 octobre), le régulateur Aneel a fixé un prix plafond équivalant à 46,7 €/MWh pour le solaire, 42,4€ dans l’éolien et 63,9€ pour l’hydroélectricité. 

Les services municipaux de Los Angeles approuvent un projet solaire de 400 MW, couplé à un méga-système de stockage de 300 MW. La construction du projet, développé par 8minute Solar Energy, pourrait commencer avant fin 2019 sous réserve de l’approbation du conseil municipal et du maire. Le développeur a proposé un prix de 40 $/MWh (36,4 €/MWh) pour un contrat de 25 ans.

 

Mardi 10 septembre

Ursula Von Der Leyen, future présidente de la Commission européenne, a dévoilé les affectations des 26 nouveaux commissaires, issus de chaque État-membre – hormis le Royaume-Uni. L’estonienne Kadri Simson, ex-ministre des Affaires économiques de son pays, est nommée commissaire à l’énergie. Son homologue aux transports, la roumaine Rovana Plumb (plusieurs fois ministre), a été nommée malgré des soupçons de corruption. Le benjamin de ce nouveau collège et seul Vert, le ministre lituanien de l’Économie Virginijus Sinkevičius (28 ans), a été nommé à l’environnement et aux océans. Enfin, le néerlandais Frans Timmermans devient vice-président en charge du « green deal » et du climat.

L’appel d’offres éolien terrestre allemand de septembre n’a pas été plus fructueux que les précédents, en août, mai et février ; 176 MW ont été sélectionnés, sur 500 MW proposés. 

Entre 2010 et 2019, les investissements dans les énergies renouvelables devraient atteindre 2 600 Mds$ (2 356 Mds€), selon le rapport sur les tendances mondiales des énergies renouvelables publié par BNEF et l’école de finances de Francfort. Le solaire arrive premier avec 1 300 Mds$ investis, suivi de l’éolien (1000 Md$) et la biomasse (115 Mds$). La Chine serait le premier pays financeur, avec 758 Mds$ investis, devant les États-Unis (356 Mds$) et le Japon (202 Mds$). Les EnR (hors hydroélectricité) représentent désormais 12,9% de la production d’électricité mondiale.
 

Le Conseil d’État attribue l’autorité pour juger les fraudes aux certificats d’économie d’énergie au tribunal administratif. Dans une décision du 24 juillet, il annule une décision du ministère de la Transition écologique et solidaire pour excès de pouvoir.

Stéphane Daguin est nommé directeur du cabinet du secrétaire d’Etat chargé des transports Jean-Baptiste Djebbari, d’après un arrêté publié le 10 septembre au Journal Officiel.

Le méga-projet éolien de 600 MW de Fantanele-Cogealac, en Roumanie, est à vendre. Son propriétaire, l’électricien CEZ, se sépare de la plupart de ses actifs dans le pays.

Lundi 9 septembre

Aéroports de Paris (ADP) termine sa sélection des fournisseurs dans le cadre de son futur approvisionnement en électricité renouvelable. Le contrat d’achat afférent, de type corporate power purchase agreement, devrait être prêt à la fin de l’année. 

Après un premier consortium, l’Europe souhaite créer un deuxième réseau de production de batteries, selon le ministre allemand de l’Économie Peter Altmaier. Il a annoncé le déblocage d’une subvention d’1 Md€ pour aider à développer et pérenniser la chaîne de valeur automobile en Europe et en Allemagne. Le pays négocie avec la Commission européenne pour finaliser deux « projets d’intérêt européen », gérés par des compagnies allemandes dont le nom n’a pas été dévoilé.

Le fonds d’investissement Raise Impact entre pour la première fois au capital de deux start-up : WeNow, qui développe une solution pour sensibiliser à l’éco-conduite, et M2i Life Sciences, qui substitue les phéromones aux pesticides conventionnels pour les plantes.

Le Sunday Times classe Azuri, spécialisé dans le solaire hors-réseau, 42e sur 100 dans son palmarès annuel des entreprises britanniques les plus performantes. Azuri a vendu plus de 150 000 kits dans 12 pays d’Afrique sub-saharienne.