Le riche italien ERG tisse sa toile en France, dans l’éolien pour l’instant

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit Epuron)

ERG s’approche de son objectif de 500 MW de capacité éolienne installée dans l’Hexagone, fixé pour 2022-2023. Le groupe italien, une ancienne compagnie pétrolière de Gênes en grande partie reconvertie dans l’hydroélectricité, l’éolien et le solaire vient d’acquérir 6 parcs éoliens dans les Hauts-de-France, pour 52 MW en tout, auprès du fonds de pension suisse Profond qui se sépare ainsi de son dernier actif éolien en France.

ERG et Profond se connaissent bien ; l’énergéticien ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.