Normandie : quelles priorités pour la transition énergétique ? [Entretien]

Print Friendly, PDF & Email
Hubert Dejean de la Batie est également maire de Saint-Adresse (Seine-Maritime)

Entretien avec Hubert Dejean de la Batie, vice-président de la Région Normandie, en charge de l’environnement, de la mer, du littoral et de l’énergie

La Normandie attend avec impatience l’installation de trois parcs éoliens en mer au large de ses côtes (Fécamp, Courseulles-sur-Mer et Le Tréport) et se bat pour sauver l’hydrolien, malmené par la Programmation pluriannuelle de l’énergie. Mais la Région mise aussi sur la mobilité hydrogène, explique Hubert Dejean à GreenUnivers

GreenUnivers : Quelle est la stratégie de la Région en termes de transition énergétique ?

Hubert Dejean de la Batie : L’objectif est de remplacer les énergies fossiles par les renouvelables et de réduire les émissions de gaz à effet de serre. Notre action a d’abord portée sur la réduction des consommations, mais sans pertes de confort. En 2016, nous avons adopté le plan « Normandie bâtiments durables », qui représente 100 M€ d’aides régionales ou européennes sur 5 ans. Cela devrait générer 700 M€ de travaux sur le territoire pour la construction ou la rénovation de bâtiments, surtout dans l’habitat individuel et collectif. Ensuite, nous nous sommes interrogés sur les énergies de demain.

GU : Justement, quelle part de...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.