« Le renouvelable devra s’approcher de notre profil de consommation », Olivier Menuet (SNCF)

Print Friendly, PDF & Email
Olivier Menuet, SNCF Energie

Entretien avec Olivier Menuet, directeur de l’énergie à la SNCF et président de la société SNCF Energie –

En France, la SNCF vient de donner le top départ des transactions directes entre producteurs d’énergie renouvelable et (très) grands acheteurs. D’autres se mettent en place en ce moment, chez Aéroports de Paris notamment. Quelle est la « stratégie CPPA* » de la société ferroviaire, son programme, sa politique énergétique au-delà de son attrait pour l’électricité verte ? Mise en perspectives et réponses précises de l’artisan d’une évolution marquante.

GreenUnivers : SNCF Energie a conclu en juin un premier contrat à long terme d’approvisionnement en électricité solaire, avec Voltalia. Quels sont vos objectifs et où en êtes-vous exactement ?

Olivier Menuet : Nous souhaitons disposer de CPPA* d’énergie renouvelable de 15 à 20 ans sur 20% de nos besoins en électricité, soit 1 TWh à 1,5 TWh. De nouvelles signatures auront lieu dans les douze mois qui viennent. Nous pensons conclure 6 à 7 contrats en tout, dans la mesure du possible pour des parcs et centrales à faire sortir de terre, avec un raccordement proche du réseau de manière à obtenir des prix compétitifs. Nous souhaitons aussi travailler avec des acteurs à l’actionnariat solide, pérenne, garant d’une prestation de qualité et pendant longtemps, comme peut l’être la famille Mulliez chez Voltalia.

GU : Recherchez-vous aussi un agrégateur ?

OM. : Notre filiale SNCF Energie à Lyon, qui est un fournisseur d’électricité disposant d’une plate-forme de trading et d’achat d’énergie sur ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.