La SNCF signe son premier PPA avec Voltalia sur 143 MW, recherche 6 fois plus

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Martifer Solar)

Le train plus rapide que l’avion. La SNCF a grillé la politesse à Aéroports de Paris, dont l’appel d’offres se termine le  27 juillet, pour la signature d’un contrat de gré à gré d’approvisionnement d’électricité à long terme. Sur 25 ans en l’occurrence et pour un volume de 143 MW. L’heureux bénéficiaire est Voltalia, qui signe là sa deuxième affaire après un corporate power purchase agreement (CPPA) souscrit par les magasins Boulanger.

L’énergie sera fournie à la SNCF par trois centrales solaires à construire d’ici 2022-2023 et doit correspondre à 3 à 4% de la consommation annuelle des trains, soit un peu plus de 200 GWh. Le prix de l’énergie...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.