La BEI injecte 50 M€ dans le fonds Predirec EnR 30 d’Acofi [Reportage]

Print Friendly, PDF & Email
Une éolienne du parc de Thibie et Cheniers (Valorem)
© Floréane Marinier

Sous la voûte de l’église de Thibie (Marne), préambule à la visite du parc éolien de Thibie et Cheniers, le maire Hervé Perrein détaille le « droit de passage » de Valorem. Une compensation de 100 000 € qui permettra la rénovation de l’église et du centre-ville de cette commune de 300 habitants. À un quart d’heure à peine du village, neuf éoliennes Vestas tournent à plein régime dans un champ à perte de vue. Ce parc de 18 MW fait partie du portefeuille que Valorem a refinancé en décembre dernier. Mis en service en septembre 2016, il a produit 46 GWh en 2017. Valorem est ici épaulé par le fonds obligataire Predirec EnR 2030 d’Acofi, à qui la Banque européenne d’investissement (BEI) a prêté 50 M€. En fin de levée, le fonds va arriver autour de 180 M€.

Valorem déclare avoir 80% de ses financements en dette senior, et attend environ 300 M€ d’ici la fin de l’année. Mais Marc Rouberol, directeur financier de Valorem, détaille l’intérêt de souscrire aussi à la dette junior et d’avoir donc « de temps en temps des partenaires qui ne sont pas des actionnaires. Cela nous permet de réduire le coût de l’equity, ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.