L’Ademe se prépare à évaluer les CEE

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : GEO PLC)

C’est l’un des grands chantiers en cours pour les certificats d’économies d’énergie (CEE). Annoncée par le ministère de l’Ecologie en mai 2017, l’évaluation des CEE est formellement lancée en interne à l’Ademe. L’objectif ? Identifier, comprendre et quantifier les impacts du dispositif. Plus précisément, il s’agit de déterminer dans quelle mesure les CEE ont permis de réaliser des économies d’énergie et de rapporter cet effet à leur coût. Autrement dit : que ce serait-il passé sans les certificats et quel est leur impact réel au regard des efforts réalisés par les acteurs du dispositif ? Des questions d’autant plus vastes que les bénéfices indirects seront a priori aussi évalués. Par exemple, en termes d’impact environnemental, d’emploi, de gain en pouvoir d’achat ou en compétitivité.

Accès aux données

En ligne de mire, les négociations pour la cinquième période d’un dispositif qui a suscité maints débats par le passé mais qui est désormais bien installé dans le paysage énergétique français. Les futures négociations doivent pouvoir s’appuyer dès 2019 sur les résultats de cette évaluation. Elle sera...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.