Certificats d’économies d’énergie : les collectivités, aussi, tirent la sonnette d’alarme

Print Friendly, PDF & Email
https://www.flickr.com/photos/8364507@N06/14201436535/
(Crédit : Flickr/p2-r2)

Bien qu’ambitieux, comparé aux systèmes voisins, le mécanisme français des certificats d’économies d’énergie (CEE) manque d’air : selon le registre national des CEE, il ne restait en octobre dernier plus que 240 TWh cumac de certificats à attribuer pour atteindre l’objectif de 700 TWh cumac fixé pour la troisième période qui s’achève fin 2017 (hors CEE précarité énergétique). En d’autres termes, les « obligés » ont accompli en un an 65% de l’objectif qui leur était fixé sur trois ans. Conséquence, la chute du cours sur le marché secondaire des CEE a déjà conduit plusieurs intermédiaires à l’asphyxie, dont l’un des leaders CertiNergy. Elle provoque aujourd’hui ...