Les intermédiaires en CEE menacés [2/2]

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : GEO PLC)
(Crédit : GEO PLC)

Suite de notre article « La 3eme période des CEE en pleine tourmente »

Avec une chute du cours sur le marché secondaire et beaucoup d’incertitudes sur la troisième période (2015-2017), dont la moitié de l’obligation de 700 TWh cumac est déjà remplie, le dispositif des certificats d’économies d’énergie (CEE) risque la panne. Les intermédiaires gérant ce dispositif cherchent des solutions. Le marché a entamé un lent mouvement de consolidation, avec par exemple le rachat de Copeo par Travaux Eco en juillet dernier ou, à l’automne 2014, celui de Quotatis par le groupe Adeo. CertiNergy,