Nouveau désistement dans l’éolien offshore

Print Friendly, PDF & Email
Parc de Sheringham Shoal (Crédit : Statkraft)
Parc de Sheringham Shoal (Crédit : Statkraft)

L’énergéticien norvégien Statkraft annonce, à son tour, son retrait de l’éolien offshore après révision de son plan d’investissement pour les trois prochaines années. Il n’est pas le premier à déserter ce secteur particulièrement capitalistique et à la rentabilité toujours incertaine.

Accroître les dividendes

« No new investment in offshore wind » : dans une tribune publiée sur le site internet de l’énergéticien, le CEO Christian Rynning-Tønnesen détaille les conséquences du nouveau plan d’investissement de Statkraft. Le groupe compte en effet accroître ...

Article précédentE.ON et Samsung s’allient dans le stockage d’énergie
Article suivantCertificats d’économies d’énergie : les collectivités, aussi, tirent la sonnette d’alarme