Deals du 29 juin au 6 juillet 2009: offensive dans les compteurs, le solaire et les services

Print Friendly, PDF & Email

Eolien

France

Vente d’actifs en Allemagne pour Theolia : l’entreprise française, qui tente d’assainir son bilan, vient de vendre un parc de 19 fermes éoliennes et 100,6 MW, dont 80 MW en exploitation, à la société allemande RheinEnergie, propriété de la ville de Cologne (80%) et de RWE. Le montant de la transaction n’a pas été dévoilé mais pourrait se situer autour de 120 millions d’euros, selon plusieurs experts. Lire notre article complet « Theolia vend ses fermes éoliennes allemandes ».

Gros contrat pour Vergnet : le groupe français vient de remporter l’appel d’offres pour la conception, la production et l’installation d’une ferme de 37 éoliennes pour une puissance installée de 10 MW dans l’état de Katsina, au Nigéria. Ce contrat s’élève à 20 millions d’euros. Vergnet avait déjà anticipé ce contrat dans ses prévisions de chiffre d’affaires. Le groupe français, qui a notamment développé une éolienne capable de résister à des vents très violents grâce à des pales rabattables, a le vent en poupe. En octobre 2008, il a signé un contrat de 210 millions d’euros pour fournir 120 éoliennes à la compagnie éthiopienne d’électricité EEPCO et  en avril dernier un contrat cadre pour fournir et maintenir les éoliennes des futurs parcs de la zone Pacifique sud de GDF Suez. Il vise aujourd’hui la création d’un parc au Cap Vert.

REpower fournisseur de Valorem: Le fabricant allemand d’éoliennes REpower, filiale de l’indien Suzlon, a conclu un contrat avec le développeur français de parcs éoliens Valorem pour lui fournir 21 éoliennes de 2 MW chacune, qui seront installés dans 5 parcs en Vendée et Loire-Atlantique au printemps 2010, situés à Saint Michel Chef Chef, La Marne, La Limouzinière, La Planche et Saint-Philbert. La France est devenue le 2eme marché de REpower après les Etats-Unis. L’an dernier, REpower a vendu 133 éoliennes.

 

International

Le fournisseur suisse d’électricité BKW FMB Energie a racheté pour un prix non divulgué 33% du développeur italien de parcs éoliens Fortore Wind, filiale de Fortore Energia, pour former une joint-venture qui compte investir plus d’un milliard d’euros dans les parcs éoliens. Son objectif: 600MW dans les Pouilles. Fortore Wind possède déjà 140MW répartis dans 7 parcs et en prépare 465MW supplémentaires d’ici 2016.

Trois contrats offshore pour Deme: le groupe d’ingénierie environnementale belge (groupe Ackermans & Van Haaren), spécialiste de l’installation des fondations des parcs éolien offshore, a conclu trois contrats d’un total de 110 millions d’euros avec le danois Dong Energy pour construire 3 nouveaux parcs offshore en Europe, deux au large de l’Irlande et un autre contrat portant sur le projet de parc d’Alpha Ventus au large de l’île allemande de Borkum. Deme a déjà remporté sur les 5 premiers mois de l’année pour 665 millions d’euros de contrats.

Forte croissance de l’éolien au Danemark : 39 MW de capacités supplémentaires ont été installés en 2008 et ce mouvement devrait se poursuivre cette année. La revalorisation du tarif d’achat à 3,37 centimes d’euros le kWh, en février 2009, motive les investissements, selon la Confédération de l’industrie danoise. Plusieurs parcs doivent être mis en service dans les prochains moins, notamment un parc de 200 MW de Horns Rev II et deux gros parcs offshore, à Sprogo et Avedore Holme.