Vite vu

Print Friendly, PDF & Email

Vendredi 6 novembre

L’amendement au projet de Loi de finances pour 2021 que prévoit le gouvernement pour renégocier les tarifs d’achat solaires conclus entre 2006 et 2010 n’a toujours pas été déposé à l’Assemblée nationale. 

A 28 928, le nombre de points de recharge de véhicules électriques accessibles au public stagne en ce moment : les déploiements ont été affectés par la crise sanitaire et la perte des réseaux Bluely à Lyon et Bluecub à Bordeaux, regrette l’association Avere France. L’objectif de 100 000 pour fin 2021 a été réaffirmé aujourd’hui lors d’une réunion du Comité stratégique de filière Automobile…

… Ce comité a aussi précisé que 120 M€ allaient être débloqués d’ici la fin de l’année pour la production de composants stratégiques des véhicules électriques et hybrides rechargeables. Ce soutien s’ajoute aux 680 M€ sur 3 ans pour l’usine de batteries de PSA et Saft. 

La Commission européenne souhaiterait multiplier par 25 la capacité installée de l’éolien offshore d’ici à 2050 pour atteindre 300 GW, répartis entre la mer du Nord, la Baltique, l’Atlantique et la Méditerranée. Bruxelles devrait dévoiler son plan le 18 novembre, selon le quotidien économique allemand Handelsblatt

Le groupe coréen Hyundai Motors rejoint le réseau de bornes de recharge Ionity, qui réunit déjà BMW, Mercedes, Ford Motor et Volkswagen et installe des bornes de haute puissance sur les réseaux d’autoroutes. 

Le Comité Stratégique de filière Industries des nouveaux systèmes énergétiques a lancé un appel à manifestation d’intérêt dédié au « potentiel de développement industriel français sur le marché solaire photovoltaïque ». Les candidatures sont à déposer jusqu’au 2 décembre. Les projets seront étudiés par les pôles de compétitivité Derbi, Tenerrdis et Capenergies. Pour information : [email protected]systemesenergetiques.org

Les sociétés Barry France, Lefebvre et Dynamo ont été autorisées à exercer l’activité d’achat d’électricité pour revente aux clients finals et aux gestionnaires de réseaux pour leurs pertes, par arrêtés publiés au JO du jour.

SurfactGreen, une start-up spécialisée dans les tensioactifs d’origine végétale, vient de lever 1,6 M€ auprès de ses actionnaires historiques GO Capital, Finovam Gestion, la SATT Ouest Valorisation et les collaborateurs.

Autre start-up de la chimie verte, Kerhea a collecté 80 K€ auprès de business angels pour ses solutions d’origine végétale (bouteilles, gourdes…) destinées à réduire les déchets plastiques à usage unique. 

Jeudi 5 novembre

Le gouvernement a mis en consultation publique un projet d’ordonnance transposant dans le droit français la directive européenne sur les énergies renouvelables dite RED II. La consultation porte sur le volet « durabilité des bioénergies » de la directive et est ouverte jusqu’au 26 novembre.

En Australie, Neoen va construire la « Victorian Big Battery » de 300 MW/450 MWh, située à Geelong, près de Melbourne, dans l’État de Victoria et d’une capacité deux fois supérieure à celle d’Hornsdale. Elle est conçue avec Tesla et le gestionnaire de réseau AusNet Services. La décision a été prise suite à un contrat remporté sur 250 MW de services réseau jusqu’en 2032 auprès de l’Australian Energy Market Operator. 

Iberdrola prévoit d’investir 70 Mds€ entre 2020 et 2025 inclus dont la moitié dans les énergies renouvelables. Le groupe escompte atteindre un parc EnR installé de 60 GW en 2025 contre 32 GW en 2019.

Voltalia a acquis 70% du capital de 4 centrales solaires en Jordanie construites, exploitées et en partie développées par l’entreprise française. Le montant de la transaction n’a pas été précisé, pas plus que le nom du vendeur. Elle recouvre 3 centrales de 11 MWc chacune situées à Ma’an et une de 24 MWc à Mafraq, pour un total de 57 MWc.

Volvo Trucks lancera une gamme de poids lourds électriques à partir de 2021 en Europe, jusqu’à 44 tonnes et 300 kms d’autonomie annoncés, pour la distribution, la collecte d’ordures ménagères, le transport régional et les chantiers urbains.

Mercredi 4 novembre

A l’occasion de la présentation de ses résultats du 3 trimestre (4,8 Mds€ de CA, + 31%, Ebit de 8,6%), Vestas confirme ses objectifs pour 2020 : une activité entre 14 et 15 Mds€ (12,1 Mds€ en 2019) et une marge opérationnelle (Ebit) avant éléments exceptionnels de 5 à 7%. Sur neuf mois, le bénéfice s’élève à 290 M€ contre 418 M€ sur la même période en 2019.  

La Société Générale se renforce sur Vestas et est montée à 6,26% du capital du turbiner danois depuis le 29 octobre, contre 4,75% auparavant. 

Boralex dépasse désormais 1 GW de capacité installée en France après la mise en service du parc éolien de Blanches Fosses (11 MW) dans l’Aisne. 

Christophe Caresche, ex-député PS de Paris, est nommé président du Conseil supérieur de la construction et de l’efficacité énergétique, en remplacement de Thierry Repentin, maire de Chambéry, selon un arrêté paru au Journal officiel.  

Le consortium Comutes2 créé par l’Ifpen lance une campagne d’essais sur le vieillissement des batteries Li-ion lorsqu’elles sont exposées au froid. Les tests associent aussi la Direction générale de l’armement, EDF, Hutchinson, Siemens et Valeo.

Le Crown Estate Scotland a confirmé le calendrier de Scotwind, l’appel d’offres éolien en mer qui doit attribuer 10 GW de projets l’année prochaine. Le cahier des charges définitif sera publié le 15 janvier et la date limite de dépôt des dossiers fixée au 31 mars 2021.

Mardi 3 novembre

GRTGaz a activé sa première station de rebours francilienne pour faire remonter le biométhane local vers son réseau, signale le site actu.fr La Marne. Elle est située à Mareuil-lès-Meaux, en Seine-et-Marne, a coûté 3,9 M€ et doit exporter à terme le gaz d’une dizaine de méthaniseurs du département.

Total Quadran a passé un accord avec Lhoist, gros producteur de chaux et autres minéraux basé en Belgique, pour installer dans 11 sites français une capacité solaire de 83 MW, sur 111 hectares et d’ici 2023. Les projets seront présentés lors des futurs appels d’offres publics pour obtenir un tarif d’achat. La production de quatre centrales sera autoconsommée.

CertiNergy et Île-de-France Energies ont signé de concert la nouvelle charte CEE Coup de Pouce pour la rénovation globale dans les bâtiments collectifs. Spécialiste de la rénovation thermique des copropriétés, l’association apporte son expertise technique et « pourra aider les bénéficiaires à construire un plan de financement, en mobilisant notamment MaPrimeRénov’ et l’éco-prêt à taux zéro », selon son communiqué. CertiNergy apporte les aides sous CEE et son expérience des offres clé-en-main pour les travaux et les financements.

L’énergéticien danois Orsted s’est mis lui aussi sur les rangs pour acquérir le développeur solaire familial allemand ib vogt, affirme Reuters qui signale que les gestionnaires d’actifs allemand DWS Group et le canadien Northland Power seraient aussi candidats ; ib vogt annonce un pipe de 16 GW dans le monde, 826 MW exploités et, selon Reuters, pourrait être valorisé autour de 360 M€.

Eni rejoint le réseau Ocean Energy Europe, ce qui confirme l’attention accrue que porte l’énergéticien italien aux énergies marines renouvelables, y compris l’éolien offshore. En 2018, il envisageait d’entamer sa transition en se développant surtout dans le solaire. Eni dispose désormais d’un laboratoire sur les EMR, en partenariat avec l’école polytechnique de Turin.

La Fédération française des combustibles, carburants et chauffage (FF3C) des Hauts-de-France ne croit pas à l’abandon du fioul domestique par les quelque 250 000 ménages qui se chauffent ainsi dans la région et veut promouvoir le biofioul, ie un mélange avec 10% ou 30% d’huile de colza. Les travaux de spécification sont lancés, de même que les demandes de fiscalité avantageuse.

Antoine Herteman, 64 ans, ancien directeur de Renault Batteries International, a été élu président de l’Avere-France, l’association nationale pour le développement de la mobilité électrique. Il succède à Joseph Beretta qui occupait ce poste depuis 2012. 

RTE organise jusqu’au 23 novembre un appel d’offres pour trouver 500 MW de réserves rapide et complémentaire activables entre le 1er janvier et le 31 mai 2021.

Lundi 2 novembre

Le ministère de la Transition écologique a fait un point en fin de journée sur l’impact du confinement sur les activités énergétiques. La consommation d’électricité enregistrée par RTE à 12h00 s’élevait à 55 GW contre 60 GW lundi dernier. De quoi détendre le réseau électrique mais le gouvernement indique rester vigilant sur l’équilibre offre/demande. Une campagne télévisée de sensibilisation aux économies d’énergie débute aujourd’hui. Par ailleurs, les opérations de rénovation énergétique des bâtiments pourront se poursuivre dans le respect des règles sanitaires édictées de concert avec la filière et formalisées dans le guide OPPBTP.

Engie a acquis un projet éolien en développement de 420 MW en Nouvelle-Galles du Sud, en Australie, auprès de Wind Energy Partners. Toutes les autorisations n’ont pas encore été obtenues, la construction de ce parc, qui représente un investissement de plus de 450 M€, devant démarrer en 2022. C’est le 2e projet éolien du groupe français dans le pays. 

L’Etat d’Australie Méridionale a signé un contrat d’achat de dix ans avec le développeur Zen Energy pour une centrale solaire de 280 MW équipée d’une batterie de 100 MW. L’investissement total pour ces deux installations est estimé à 660 M$AUD (400 M€).

Après le retrait du fonds 360 Capital Partners, Thierry Morin, ancien président de Valeo, et Aurélie Jean, experte des sciences numériques et de l’ingénierie, entrent au conseil de surveillance du spécialiste des navettes autonomes Navya. Olivier Le Cornec, nommé CTO au printemps dernier, rejoint par ailleurs le Directoire.