Vite vu

FavoriteLoadingAjoutez cet article à vos favoris
Print Friendly, PDF & Email

Vendredi 26 octobre

Le Conseil d’Etat a validé l’autorisation d’implanter le parc éolien en mer au large de Saint-Nazaire (480 MW), développé par EDF EN. Trois associations contestaient l’arrêté préfectoral du 17 mars 2016 autorisant la construction.

Après des mois de discussions tendues, la Belgique réduit le tarif d’achat de trois futurs parcs éoliens en mer : Northwester 2, Mermaid et Seastar recevront finalement 79€/MWh pendant seize ans, selon un accord entre le gouvernement et les propriétaires des concessions. Une première baisse des aides avait été imposée en 2016. Le gouvernement chiffre l’économie totale à 3,9 Mds€.

Record en vue : 100 GW de capacités solaires devraient être ajoutées dans le monde en 2017, selon l’association professionnelle SolarPower Europe. Cette dernière a revu ses prévisions à la hausse puisqu’elle anticipait plus de 80 GW en début d’année.

Tenergie vient de terminer une serre agricole recouverte de 8 027 panneaux photovoltaïques intégrés en toiture à Mallemort (Bouches-du-Rhône). Soit une puissance installée de 2,1 MW. Le producteur indépendant d’EnR annonce un CA consolidé de 80 M€ en 2017, 200 MW en exploitation dans le solaire et l’éolien et 212 MW en développement.

Avanty (groupe Langa) a inauguré le parc éolien d’El Singla (Pyrénées‐Orientales) de 20,7 MW. Il s’agit de la première réalisation concrète d’un accord cadre entre Terre et Lac Conseil et Langa  pour la réalisation d’un portefeuille de plus de 100 MW jusqu’en 2020.

Jeudi 25 octobre

Technique Solaire collecte 500 000 € en 15 jours sur la plateforme de Lumo, destinés à 46 toitures solaires agricoles dont 36 à construire, sur 9,2 MW en tout. C’est la première opération de financement participatif de Technique Solaire, qui exploite 40 MW et a ouvert une centrale en Inde.

L’investisseur Glennmont Partners, spécialisé dans les énergies renouvelables, annonce avoir bouclé en Italie un refinancement de 190 M€ pour le portefeuille éolien de 245 MW de SER (Societa Energie Rinnovabili), une société acquise en 2016 par le fonds CEF 3. L’opération, arrangée par Natixis et Unicredit, consiste à refinancer une partie de la dette via une obligation unique cotée à la Bourse italienne sur son marché ExtraMOT. C’est la première fois qu’une obligation basée sur l’éolien est émise en Italie. Le portefeuille comprend 231 éoliennes installées entre 2009 et 2012.

Mercredi 25 octobre

La Banque européenne pour la reconstruction et le développement (Berd), le Fonds vert pour le climat et la Banque de développement hollandaise ont accordé un prêt de 87M$ (73,6 M€) au développeur égyptien Infinity Solar Energy SAE et à l’allemand ib vogt GmbH. Il financera la construction de deux centrales photovoltaïques pour une puissance totale de 80MW. Elles font partie d’un projet en Égypte qui atteindra à terme 1,8 GW.

EDF a signé un accord avec la Nanyang Technological University de Singapour pour la mise en place d’un micro-réseau électrique innovant. L’énergéticien français va coordonner un consortium d’entreprises de la filière smart grid.

La pollution de l’air limite le potentiel de l’énergie solaire dans le Nord et l’Est de la Chine. D’après une étude publiée dans la revue scientifique Pnas, la pollution peut y réduire la production d’électricité photovoltaïque de 1,5 kWh par mètre carré par jour.

Mardi 24 octobre

Vestas va tester sa turbine de 9,5 MW V164 avec l’université de Clemson en Caroline du Nord, aux Etats-Unis, dans un centre d’essai initié en 2010 sur fonds gouvernementaux. Le responsable des ventes du turbinier estime que ce projet dans lequel 35 M$ sont investis facilitera l’entrée de Vestas dans les projets offshore du pays.

Acofi Gestion acquiert 100% de deux parcs éoliens de 30 MW de RES, qui en garde l’exploitation. Ils viennent d’entrer en service. Le financement est assuré par Nord/LB. Le fonds Transition énergétique d’Acofi réunit 155 MW de projets solaires et éoliens. Le parc du Bois de Bajouve (Puy-de-Dôme) comprend 6 éoliennes de 2 MW et celui des Monts d’Ain (dans … l’Ain), 9 machines de même puissance.

Lundi 23 octobre

Valse de dirigeants au sein du nouveau groupe Siemens Gamesa : Andreas Nauen (ex-CEO de Senvion Wind Power) est nommé CEO de l’activité éolien en mer en remplacement de Michael Hannibal, qui quitte le groupe. Autres changements, Miguel Angel Lopez devient directeur financier et Jürgen Bartl est promu secrétaire général.

Le fournisseur de solutions de charge NewMotion, en cours de rachat par Shell, a développé un pilote de Vehicule to grid aux Pays-Bas, en partenariat avec l’opérateur de réseau TenneT, le fabricant de chargeurs V2G Enel, le prestataire de services Nuvve et Mitsubishi. Il fonctionne avec un véhicule hybride rechargeable Mitsubishi Outlander PHEV.

L’association Amorce a dévoilé une instruction de Nicolas Hulot aux préfets faisant état de difficultés – voire de l’impossibilité – pour l’État de régler toutes les conventions « Territoires à énergie positive » (Tepos). Le ministre de la Transition écologique demande aux préfets d’être plus restrictifs dans « la gestion des crédits disponibles ».

L’énergéticien suédois Vattenfall commence les travaux du parc éolien Horns Rev 3 (406 MW) en mer du Nord, au large des côtes danoises. Il sera équipé de 49 turbines MHI-Vestas de 8,3 MW. C’est le premier parc offshore construit au Danemark depuis cinq ans.