Vite vu

Print Friendly, PDF & Email

Vendredi 10 juillet

Dans un vigoureux plaidoyer devant la commission économique de l’Assemblée nationale en faveur de l’effacement de consommation, Jean-François Carenco, président de la CRE, a trouvé le moyen de se mettre à dos… les opérateurs d’effacement : « On n’a pas encore d’opérateurs d’effacement massifs, forts, qui font le job. Aujourd’hui, il y a des petits trucs qui effacent par ci par là. ». Réponse sur Twitter de Natacha Hakwik, co-fondatrice d’Eqinov : « Quel mépris pour les opérateurs qui se démènent depuis plus de 10 ans. Si ça avance c’est grâce à nous, M. Carenco ».

Les actionnaires de Meyer Burger ont approuvé l’augmentation de capital de 165 M CHF qui leur était proposée. Grâce à ces fonds, le groupe suisse a confirmé ses investissements dans deux sites de production de panneaux PV en Allemagne, qui devraient commencer à produire 400 MW de cellules et 400 MW de modules au 1er semestre 2021. Le projet prévoit une extension pouvant aller jusqu’à 5 GW d’ici 2026.

Les tarifs réglementés de vente d’électricité (TRV) vont augmenter de 1,55% TTC au 1er août 2020. Cette hausse est la deuxième de l’année, après celle de 2,4% le 1er février dernier.

Jeudi 9 juillet

Meyer Burger a choisi deux sites sur lesquels il souhaite implanter ses usines de production de cellules et modules photovoltaïques : Bitterfeld-Wolfen et Freiberg, deux localités non loin de Leipzig, dans l’Est de l’Allemagne.

Des éoliennes à quatre rotors ? C’est la solution que proposent des chercheurs des universités de Durham et Aarhus en Grande-Bretagne, dans un article publié par la revue scientifiques Physics of fluids. Avec une surface de pales équivalente mais des pales moins longues, elle réduirait significativement les turbulences à l’intérieur des parcs, serait plus légère et coûterait 15% moins cher à la construction, tout en facilitant l’acheminement de l’équipement. 

La relance verte est partout à l’ordre du jour. La Chambre de commerce des Pays-de-Loire a ainsi présenté son Green Deal pour la région, avec trente projets sur les EnR, la mobilité, les économies d’énergie dans les bâtiments, le recyclage. Elle veut notamment encourager le procédé Ecocombust qu’EDF espère installer dans la centrale à charbon de Cordemais près de Saint-Nazaire.

Hyundai Motor achemine ses 10 premiers camions à hydrogène vers la Suisse, prévoit d’en fabriquer 50 cette année et vise 1 600 véhicules dans cinq ans. Ce modèle Xcient Fuel Cell annonce 400 km d’autonomie.

La Cour des Comptes a estimé dans son rapport sur la filière EPR que le coût de l’électricité produite par Flamanville 3 pourrait se situer entre 110 et 120 €/MWh.

Mercredi 8 juillet

La Région Ile-de-France a évalué le potentiel et les débouchés pour l’hydrogène sur son territoire, notamment dans les transports publics. Les résultats de cette étude pourraient être dévoilés dans les 15 prochains jours. Elle vient aussi de lancer le « Club hydrogène Ile-de-France », coordonné par l’agence régionale Arec IDF, afin de multiplier les projets et structurer une filière hydrogène sur son territoire.

L’Anah a sélectionné EDF et Idex Energies pour financer son programme de certificats d’économies d’énergie baptisé Etech, qui vise à encourager la rénovation énergétique des copropriétés de petites tailles (moins de 10 lots) dans les centres-villes anciens. L’Anah compte lancer ses premières actions avec ce programme à l’automne prochain.

Purgé des derniers recours, le projet éolien de 300 MW de Valorem avec son associé Megatuuli en Finlande passe à l’étape du financement. Il est prévu pour 2024, avec des machines pouvant atteindre 230 mètres. La puissance éolienne du pays augmenterait de 10% avec ce seul parc et celle de Valorem doublerait. Le développeur annonce un portefeuille de projets de 600 MW en Finlande et y vise 1 GW en fin d’année prochaine. 

Quelque 22 630 véhicules électriques et hybrides rechargeables ont été immatriculés en France en juin, soit une hausse de 231% par rapport à juin 2019, selon l’Avere-France.  A comparer quand même aux 233 818 ventes de voitures thermiques, en hausse de 1,2%. Sur le semestre, 69160 VE ont été vendus, la Renault Zoé en tête. 

Retrofuture, spécialiste du retrofit électrique de voitures anciennes, s’installe à Bordeaux, où il veut développer un lieu d’expertise de l’électrification des véhicules conventionnels. Un atelier de formation pour les garagistes et mécaniciens est prévu , de même qu’un showroom. Retrofuture veut aussi travailler sur un fonds avec des institutionnels, banques et entreprises locales pour soutenir les projets.

Mardi 7 juillet

La Région Occitanie, l’agence de développement économique Ad’Occ, l’Ademe et EDF lancent le projet Flexitanie. Il s’agit d’une expérimentation de la technologie vehicle-to-grid de Dreev, co-entreprise créée par EDF et Nuvve. Des bornes de charge bidirectionnelles vont être déployées à l’automne 2020 dans le Gard pour alimenter une flotte de 100 Nissan Leaf 100% électriques réparties chez une dizaine d’industriels.

La Commission européenne a lancé le premier appel à propositions au titre du Fonds pour l’innovation, qui va financer pour 10 Mds€ en 10 ans « les dernières percées technologiques dans le domaine des énergies renouvelables, des industries à forte intensité énergétique, du stockage de l’énergie, ainsi que du captage, de l’utilisation et du stockage du carbone ». Pour ce premier appel, un financement de 1 Md€ est prévu pour aider à surmonter les risques liés à la commercialisation et à la démonstration à grande échelle.

Frédéric Rodriguez a quitté GreenFlex, dont il était président et fondateur en 2009. Il dirige maintenant IO2, dédié à l’investissement et au développement d’entreprises « utiles et régénératives », selon LinkedIn. La direction générale de GreenFlex, acquis par Total en 2017 et spécialisé dans l’accompagnement de la transition environnementale de ses clients (400 M€, 550 salariés) a été confiée en juin à Marie-Sylvie Bertail, auparavant directrice générale adjointe.

Lundi 6 juillet

Orange a signé un corporate power purchase agreeement (CPPA) avec Boralex. Des précisions sur ce contrat seront apportées demain.

Voltalia été choisi par Ikea France pour la mise en place d’un service clé en main d’installation de panneaux solaires en toiture chez les particuliers. Il sera disponible à partir de l’automne dans le sud du pays, puis sur tout le territoire. 

Air Liquide et le port de Rotterdam lancent une initiative conjointe avec pour objectif de permettre à 1 000 camions hydrogène zéro émission de relier les Pays-Bas, la Belgique et l’Allemagne de l’Ouest d’ici 2025. Pour permettre leur circulation entre les trois pays, le déploiement de 25 stations à hydrogène de grande capacité sera nécessaire.

EDF a revu à la hausse son objectif de production nucléaire dans une fourchette comprise entre 315 et 325 TWh en France en 2020, contre 300 TWh estimés à la mi-avril.

Nicolas de Feraudy quitte la plateforme de financement participatif Lendopolis, dont il était directeur général, pour de nouvelles aventures professionnelles. Il est remplacé par Aurélien Gouraud, arrivé dans la société en janvier 2019 au poste de directeur du financement des énergies renouvelables.