L’appel d’offres effacement pour 2021 stimule les opérateurs

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Uniper)

Réservé aux effacements de process et donc interdit aux groupes électrogènes diesel, le nouvel appel d’offres annuel pour l’effacement vise à réunir 2,5 GW de capacité pour les sites en dessous de 1 MW. Les craintes de RTE quant à la sécurité d’approvisionnement pour l’hiver prochain ont incité les pouvoirs publics à encourager les offres en période de pointe (jusqu’à 500 MW) et à doubler le plafond de rémunération du MW disponible, passé à 60 000€, un niveau réclamé depuis longtemps par les prestataires spécialisés. Lesquels bénéficient d’une occasion assez inespérée et d’un optimisme en rupture avec l’ambiance de 2019. Ils se lancent en conséquence dans une prospection commerciale ...