EnR : les priorités pour remplacer le charbon de Cordemais

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : EDF)

Officiellement, le gouvernement n’affiche pas de date pour la fermeture de la centrale à charbon de Cordemais, en Pays-de-Loire. Et pour cause : la sécurité d’approvisionnement électrique de l’Ouest de la France reste un pré-requis. L’incertitude demeure jusqu’en 2026. C’est ce qui ressort du « pacte pour la transition écologique et industrielle de la centrale de Cordemais et de l’estuaire de la Loire », signé vendredi dernier par la secrétaire d’Etat Emmanuelle Wargon. Pour autant, le territoire travaille déjà sur de nombreux projets pour préparer cette fermeture. Dans son pacte, à consulter ci-dessous, le gouvernement en comptabilise 31 pour un investissement total de 275 M€, dont 53 M€ portés par des investisseurs privés.

Hydrogène et photovoltaïque

Par exemple, ...