Vite vu

Print Friendly, PDF & Email

Vendredi 17 janvier

Close le 3 janvier, la cinquième session de l’appel d’offres éolien terrestre a rencontré un beau succès : autour de 1000 MW de capacité de production ont été déposés par les candidats, pour 630 MW proposés par les pouvoirs publics. L’une des raisons réside dans la nécessité pour les développeurs, en particulier les plus grands, d’obtenir malgré tout un tarif d’achat pour leurs nombreux projets présentés en guichet ouvert au titre de l’exercice 2016, mais écartés car pléthoriques justement.

Marion Lettry a quitté ses fonctions de déléguée générale adjointe du Syndicat des énergies renouvelables (SER) pour rejoindre Unifergie, la filiale du Crédit Agricole spécialisée dans le financement d’infrastructures d’énergies renouvelables.

Les Pays-Bas ont lancé un fonds d’investissement baptisé Invest-NL et doté de 1,7 Md€. Il ciblera la transition énergétique et les entreprises innovantes.

Microsoft a présenté un plan d’action pour aller plus loin que la neutralité carbone : le géant américain dit vouloir atteindre une empreinte climatique négative en 2030. Il prévoit notamment un nouveau fonds pour financer l’innovation dans la lutte contre le changement climatique à hauteur de 1 Md$ (0,9 Md€).

Le Conseil de l’hydrogène, qui réunit désormais 81 entreprises, annonce la création d’un « groupe investisseurs ». Il vise à rapprocher financeurs et industriels pour favoriser le changement d’échelle des solutions à hydrogène dans les transports, les bâtiments et l’industrie.

L’arrêté du 6 janvier 2020 dresse la liste des informations sur le réseau de distribution électrique (par exemple les installations en autoconsommation) que les autorités administratives doivent communiquer au ministère. Il est paru au JO du 17 janvier 2020.

WPO a réussi une émission obligataire de 600 000€ sur la plateforme de financement participatif Lendosphère. Ce gestionnaire pour compte de tiers de parcs éoliens et solaires met au point une expertise basée sur l’analyse intelligente des données énergétiques et sur la certification de production sous blockchain 

Elizabeth Borne a demandé au Conseil national de la transition écologique de préparer un plan « France 2050 ». Convaincue qu’on vivra mieux à cet horizon, la ministre de la Transition écologique attend pour le printemps une fresque brossée par des scientifiques, des artistes, des médias et des éditeurs. « Je ne veux pas laisser l’écologie aux professionnels de la collapsologie », a-t-elle affirmé lors de ses vœux à la presse ce matin.

Jeudi 16 janvier

A l’Assemblée nationale, la mission d’information sur les agrocarburants présentera son rapport le 22 janvier devant la commission du Développement durable. Cette mission est présidée par le député Stéphane Demilly (groupe UDI, Agir et Indépendants).

Vergnet a remporté un appel d’offres au Niger pour la construction d’une centrale hybride composée de 18,9 MWc solaires, 10 MWh de stockage et 3 x 2,6 MW de groupes diesel. Le groupe français a participé en consortium avec son partenaire local SNS et l’indien Sterling & Wilson. Le contrat prévoit deux ans de maintenance, le service après-vente ainsi que la formation des personnels de Nigelec, l’électricien public nigérien. Le financement du projet, évalué à 32 M€, est assuré par l’Agence française de développement et l’Union européenne.

Un arrêté paru au Journal Officiel du 16 janvier 2020 fixe à 15,96 € le montant de la tonne de dioxyde de carbone. Il servira à calculer l’amende due par les établissements de santé exclus du système d’échange de quotas d’émissions de gaz à effet de serre (EU ETS) et ayant dépassé le plafond autorisé d’émissions de gaz à effet de serre au titre de l’année 2018.

La société Nature Energy Green Gas Sales est autorisée à exercer l’activité de fourniture de gaz naturel sur le territoire français pour approvisionner les fournisseurs de gaz naturel et les clients non domestiques n’assurant pas de mission d’intérêt général, par arrêté paru au Journal Officiel du 16 janvier 2020.

Mercredi 15 janvier

« Emmanuel Macron ne se rend pas compte du tort qu’il fait à notre filière créatrice de valeur ajoutée pour les territoires et indispensable à la transition énergétique française », regrette sur Twitter Jean-François Leblanc, responsable du développement éolien d’EnergieTeam, qui compte 57 parcs éoliens en exploitation en France. Il fait référence aux doutes du président de la République quant aux perspectives de croissance de l’éolien terrestre, qui ont suscité de nombreuses réactions. Sites et Monuments, une association opposée à l’éolien, salue pour sa part « un début de prise de conscience d’Emmanuel Macron ».
 
La hausse des tarifs réglementés de vente d’électricité que la Commission de régulation de l’énergie va proposer dans les jours qui viennent au gouvernement se situe entre 2% et 3%, selon un proche du dossier.

Après Le Havre lundi dernier, la secrétaire d’État Emmanuelle Wargon signera vendredi 18 le « pacte pour la transition écologique et industrielle » de la centrale à charbon de Cordemais en Loire-Atlantique.

L’éolien en mer polonais bénéfice de gros objectifs. Le gouvernement prévoit 10 GW installés en 2027 ; le régulateur estime que 4,6 GW devraient profiter d’un soutien sous forme de complément de rémunération en 2023. 

Douze entreprises lanceront le 24 janvier le club Ile-de-France des éco-entreprises, en partenariat avec le réseau Pexe. Parmi leurs objectifs : renforcer le dialogue avec l’exécutif régional, échanger sur des bonnes pratiques…

Le distributeur Alliantz va abandonner son positionnement multi-énergies pour se concentrer sur la distribution de solutions photovoltaïques. Elle va lancer en février la marque « Infiniment solaire » et proposer une gamme supplémentaire de produits PV.

Le Portugal souhaite organiser un nouvel appel d’offres solaire durant le premier trimestre. L’annonce a été faite par le ministre de l’Energie, Joao Pedro Matos Fernandes, lors d’une session parlementaire, selon Renewable Now. Le dernier appel d’offres portugais avait vu Akuo Energy remporter 370 MWc sur un total de 1 150 MWc, et établir un nouveau record de prix (14,76 €/MWh).

En décembre 2019, le volume de certificats d’économies d’énergie (CEE) déposés a atteint 53,9 TWhcumac. Et 48,3 TWhcumac ont été délivrés, d’après les données diffusées sur Twitter par Olivier David, chef du service climat et efficacité énergétique à la DGEC. Sur les 11 premiers mois de l’année, la moyenne mensuelle avait été de 39 TWhcumac déposés et 32,2 TWh cumac délivrés (en cumulant CEE classiques et CEE précarité).

Mardi 14 janvier

Très attendu par l’industrie des véhicules électriques (VE) à batteries ou à pile à combustible, l’arrêté dit « retrofitage », actuellement à l’examen à Bruxelles, est prévu pour mi-février. En adaptant la réglementation, il ouvre en grand la route aux véhicules thermiques en bon état transformés en VE par une entreprise spécialisée, le propriétaire n’ayant plus qu’à demander une nouvelle carte grise. 

L’éolienne flottante Floatgen atteint 6 GWh de production d’électricité en 2019 et fait plus que doubler sa production au second semestre, selon Idéol et des données certifiées par un tiers de confiance. La disponibilité dépasse 94,6%. L’éolienne a fait face à des hauteurs de vagues maximales de 12,5 mètres.

Dijon confirme installer en 2021 un électrolyseur de pas moins de 500 kg/jour alimenté entre autres par l’électricité issue de la combustion de déchets ménagers dans son incinérateur. L’objectif est de fournir une flotte de véhicules. Ce projet de 6,5 M€ est lauréat du mécanisme de soutien de l’Ademe en 2019 (1,8M€ pour la station et 1,6M€ pour les véhicules). La société dédiée Dijon Métropole Smart Energhy (DMSE) est accompagnée par Keolis et Hynamics, filiale d’EDF, qui a investi dans McPhy. 

La Compagnie nationale du Rhône (CNR) lance son premier projet agrivoltaïque couvrant 6 000 m2 de terrains du site de l’Eplefpa de Lyon-Dardilly-Ecully, un établissement de formation agricole spécialisé en horticulture. Ce projet, d’une capacité non précisée, représente un investissement de 1 M€, subventionné à hauteur de 40% par la région Auvergne Rhône Alpes.

Nebras Power, la filiale de la Qatar Electricity & Water company, a pris 49% des parts de la société de projets créée par le chinois Goldwind pour développer le projet éolien terrestre de Stockyard Hill project (527 MW) dans la province du Victoria, en Australie. Le montant de la transaction n’a pas été communiqué.

Le Togo va organiser un appel d’offres pour la construction de projets solaires cumulant entre 60 et 80 MWc. La compétition sera organisée dans le cadre de l’initiative Scaling Solar de la Banque mondiale. Les candidats ont jusqu’au 30 mars 2020 pour déposer leur dossier.

Lundi 13 janvier

Dans sa lettre du 8 janvier à Robert Herrmann, président de l’Eurométropole de Strasbourg, Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes publics, confirme l’éligibilité du projet de récupération de chaleur fatale des aciéries de Bade (BSW) à un taux de TVA réduit. Dès lors que ce projet transfrontalier relève du champ des énergies de récupération, il peut prétendre à une imposition à hauteur de 5,5 %, et ce « quel que soit le pays de situation de l’infrastructure », argue le ministre. Le principal écueil à la réalisation du projet est levé, estime le cabinet de l’Eurométropole. 

Parmi les sujets en cours de négociation à Bruxelles, la France proposerait un système de prix plancher et plafond de l’Arenh (Accès régulé à l’électricité nucléaire historique). Une piste qui aurait l’avantage de limiter la hausse sur les tarifs de vente de l’électricité tout en donnant davantage de moyens financiers à EDF qui revend un quart de sa production nucléaire à prix coûtant (42 €/MWh) à ses concurrents.

Le brasseur AB InBev (Budweiser…) et BayWa r.e. ont conclu la semaine dernière un corporate PPA de 130 MW sur 10 ans, basé sur la production de deux fermes solaires à construire en Espagne, de 200 MW de puissance totale.

La liste des exploitants bénéficiant de quotas d’émission de gaz à effet à titre gratuit pour la période 2013-2020 dans le cadre du marché carbone européen a été mise à jour par un arrêté publié au JO du 11 janvier 2020.

Emmanuel Galland est nommé référent Transition énergétique (énergies renouvelables, électricité & smartgrids, nucléaire) chez Business France. Il remplace Sandrine Henry qui rejoint l’Association pour l’avenir du véhicule électro-mobile (Avem) au poste de responsable des études et du développement territorial. 

Priska Sarraméa est la nouvelle directrice générale du fonds de dotation Synergie Solaire. Elle dirigeait auparavant une agence conseil en marketing et communication, qu’elle avait fondée en 2016. 

Le fonds d’impact sur l’économie positive d’Ofi Asset Management a reçu le label ISR (Investissement socialement responsable). Ce compartiment de la sicav luxembourgeoise UCITS V investit en actions dans des entreprises de la transition énergétique, la préservation des ressources naturelles, la santé et le renforcement de la sécurité.