Japon, quelles opportunités pour les renouvelables ? [2/2]

Print Friendly, PDF & Email
Centrale de Miyako au Japon, construite par Total  (c) Romain Chicheportiche

2ème volet de notre enquête sur la transition énergétique japonaise*

Le Japon n’est pas vraiment un paradis pour les développeurs d’énergies renouvelables (EnR). Empêtré dans une situation énergétique plombée par la catastrophe de Fukushima, le pays se concentre surtout sur sa sécurité d’approvisionnement. Cela ne signifie pas pour autant que rien n’est fait. Les acteurs français y ont d’ailleurs réalisé de belles réussites qui les placent dans une situation favorable pour profiter des quelques opportunités que recèle le pays du soleil levant.

30 GWc de solaire à installer

Le 5ème Plan fondamental de l’énergie (équivalent de la PPE française) vise une part d’EnR dans le mix électrique comprise entre 22 et 24% en 2030, contre 15% en 2016. Une ambition certes mesurée, mais très concentrée sur le solaire. En effet, le...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.