Vite vu

Print Friendly, PDF & Email

Vendredi 23 août

Engie a commencé les travaux de repowering de son parc éolien belge de Hoorgstraten. Construit en 2004, il affichait une capacité de 12 MW, qu’Engie va doubler à 24 MW. L’électricien estime en revanche pouvoir quadrupler la production de 17 à 70 GWh/an.

Green Power Hub, société détenue en partie par Montel, a lancé une plateforme bilatérale de négoce pour échanger des garanties d’origine (GO) et des certificats d’électricité scandinaves (Elcerts).

Le constructeur chinois Dongfang Electric Machinery a annoncé que la première éolienne chinoise de 10 MW était prête à être installée. Cette turbine à entraînement direct avec un générateur à aimant permanent vise le marché de l’éolien en mer. Un premier modèle sera bientôt implanté en baie de Xinghua dans l’est de la province de Fujian, selon le groupe chinois.

Shell a offert 617 millions de dollars australiens (376,5 M€) pour acquérir ERM Power, le deuxième fournisseur d’électricité d’Australie sur le marché industriel. Le pétrolier anglo-néerlandais a lancé il y a 3 ans une stratégie de diversification vers le secteur de l’électricité et des énergies renouvelables qui se traduit par 1 à 2 Mds $ d’investissement par an.

Jeudi 22 août

Vattenfall a mis en service aujourd’hui le parc éolien en mer de Horns Rev 3. Avec ses 407 MW, il s’agit du plus puissant parc éolien du Danemark.

Un appel d’offres solaire japonais de 300 MWc se clôture demain et les lauréats seront annoncés le 3 septembre. Le projets devront présenter des puissances d’au-moins 500 kWc. L’énergie solaire est la principale EnR sur laquelle mise le Japon dans le cadre de sa stratégie énergétique.

Le régulateur brésilien, l’Aneel, planche sur une législation concernant les règles à appliquer envers les exploitants éoliens lorsque le réseau n’est plus capable de recevoir leur production d’électricité en période de surtension.

Mercredi 21 août

Engie a créé l’effervescence sur la toile à propos des bancs photovoltaïques installés à Biarritz, ville-hôte du prochain G7. La multinationale a bien été aidée par Guillaume Barucq, adjoint à l’environnement à la mairie de Biarritz, qui a demandé aux habitants de s’y asseoir « mais pas trop » afin qu’ils puissent produire un maximum d’électricité. Pour info, ces bancs ont été fabriqués par la start-up croate Include.

Statkraft a fait l’acquisition du développeur britannique Airvolution Clean Energy pour un montant non divulgué. Depuis 2010, l’entreprise a construit 7 parcs éoliens terrestres cumulant 60 MW.  Le groupe norvégien, qui avait déjà signé un premier partenariat avec Airvolution Clean Energy, a annoncé son intention d’atteindre les 600 MW en exploitation (solaire et éolien) au Royaume-Uni en 2025, plus 600 autres MW en développement.

Les contours du prochain appel d’offres éolien en mer de Taïwan pourraient être rendus publics plus tôt que prévu, dès la fin août selon nos confrères de Recharge. Cet appel d’offres devrait conduire à allouer jusqu’à 5 GW de capacités en mer. Pour rappel, l’année dernière, c’est le leader danois Ørsted qui a remporté les deux projets taïwanais cumulant 920 MW.

Mardi 20 août

Lendosphère a réalisé une belle collecte de 1,1 M€, la plus importante de France selon la plateforme de financement participatif, pour le développeur Dhamma Energy. Cet argent servira à financer la construction de 5 centrales photovoltaïques de 87,5 MWc en cumulé sur les communes voisines d’Athies-sous-Laon et de Samoussy dans l’Aisne.

L’état américain du Connecticut vient de lancer un appel d’offres pour le développement de 2 GW éoliens en mer. Les développeurs ont jusqu’au 30 septembre prochain pour indiquer leur intérêt à participer à la compétition.

L’Agence Malienne pour le Développement de l’Energie Domestique et l’Electrification Rurale (Amader) a lancé un appel d’offres pour la construction de deux installations solaires d’une capacité cumulée de 1,3 MWc, associées à du stockage batterie de 1,5 MW/2 MWh. Les sociétés ont jusqu’au 15 octobre pour proposer leur projet.

Lundi 19 août

Castle Wind, la joint-venture entre l’américain Trident Winds et EnBW North America, a signé un Memorandum of Understanding avec l’électricien local Monterey Bay Community Power (MBCP) pour la construction d’un parc éolien offshore flottant de 1 GW en Californie. L’année dernière, un consortium emmené par Principle Power et EDPR a déjà été sélectionné pour étudier un premier projet flottant (entre 100 et 150 MW) au nord de l’état.

Engie a signé un power purchase agreement (PPA) de 15 ans sur Sol del Desierto, une centrale photovoltaïque de 230 MWc au Chili. Elle sera construite par le propriétaire du projet Atlas Renewable Energy, la plateforme d’investissement du fonds d’investissement britannique Actis, spécialisée sur les marchés émergents, notamment latino-américains. Elle a racheté en 2017, date de sa création, les actifs (578 MW) de Sun Edison dans la région, et assure avoir depuis investi 600 M$ (541 M€) en equity dans les EnR.

Donald Trump a décidé d’ajouter les batteries lithium-ion sur la liste des produits taxés à l’import. Elles n’étaient jusqu’à maintenant pas concernées, mais elles font les frais de la détérioration des relations commerciales sino-américaines. Les batteries lithium-ion seront taxées à partir du 15 décembre à 10%, leur inclusion arrivant en fin de cycle de la Section 301.

Le gouvernement flamand a lancé un programme pour soutenir l’installation de batteries résidentielles : une réduction de 250 €/KWh de capacité est accordée, avec un maximum de 3 200 € par point de connexion. 

Le prolongement de l’expérimentation des services de flexibilité locaux sur des portions du réseau public de distribution d’électricité a été officialisé par un arrêté du 5 août 2019, publié au JO du 15 août.