Le « marché secondaire » CRE4, nouvelle source de croissance pour Cap Vert Energie

Print Friendly, PDF & Email
Toitures solaires. (Crédit : Sunalp)

A la concentration top down à l’oeuvre dans les énergies renouvelables tricolores, d’irréductibles développeurs-producteurs résolument attachés à leur indépendance veulent répondre par une croissance bottom up. Elle passe notamment par l’acquisition de projets sur le terrain, de préférence aux très onéreuses opérations corporate.

JPEE, Arkolia Energies ou encore Cap Vert Energie, parmi d’autres IPP* EnR, réaffirment publiquement en ce moment leur détermination à rester autonomes. Du côté du Cap Vert Energie (CVE), ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.