Fonds chaleur, CITE, TEPCV : la mise au point du gouvernement

FavoriteLoadingAjoutez cet article à vos favoris
Print Friendly, PDF & Email
Crédit : Flickr/Julie Kertesz

Certaines nuances sont subtiles, mais Sébastien Lecornu n’a pas masqué les intentions du gouvernement. « Il est toujours difficile de traduire chaque année sur le plan budgétaire ce qui s’inscrit dans le temps long », a prévenu le secrétaire d’État auprès de Nicolas Hulot devant les députés réunis le 31 octobre au sein d’une commission élargie*. Dans le cadre de l’examen du projet de loi de finances pour 2018 (PLF2018), Sébastien Lecornu s’exprimait sur les crédits accordés à la transition écologique. Notamment la déclinaison du Plan climat de Nicolas Hulot annoncé l’été dernier.

Victime des arbitrages budgétaires

Fiscalité carbone, prime à la conversion automobile, généralisation du chèque énergie… S’il a confirmé plusieurs dispositions déjà annoncées, le secrétaire d’État a aussi fait le point sur des sujets qui prêtent à débat au sein même de la majorité présidentielle. A commencer par le Fonds chaleur, ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.