Batteries d’occasion : une future bonne affaire ?

FavoriteLoadingAjoutez cet article à vos favoris
Print Friendly, PDF & Email

Le stockage stationnaire coûte encore cher ? Les constructeurs automobiles vont peut-être régler le problème. « A partir de 2018, les batteries de seconde vie, issues des véhicules électriques pèseront de plus en plus lourd sur le marché. Or, ces batteries d’occasion conservent 70% de leur capacité et coûtent deux fois moins cher qu’une batterie neuve », a indiqué Yasmine Assef, program manager des services énergétiques de Renault, lors d’un événement organisé par l’accélérateur parisien Numa ce 19 avril.

10 GWh de capacité

Une chose...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.