Standard&Poor’s va noter les green bonds

FavoriteLoadingAjoutez cet article à vos favoris
Print Friendly, PDF & Email

Avec quelque 170 milliards de dollars d’encours enregistrés fin 2016, le marché des green bonds a terminé l’année sur un nouveau record de croissance, en l’occurrence un doublement des émissions entre 2015 et 2016. Et 2017 ne devrait certainement pas trahir la tendance. Encore petit mais très porteur, le marché implique désormais 400 émetteurs différents issus d’une trentaine de pays et presque autant de monnaies. Le dernier à surfer la vague n’est autre que l’agence de notation américaine Standard&Poor’s qui prépare le lancement d’un barème de notation propre aux green bonds.

Repère : Dossier spécial green bonds – Décembre 2014
Evolution des green bonds
(Cliquer pour agrandir)

Pour préparer son nouveau produit, Standard&Poor’s est d’abord passée par une acquisition stratégique, bouclée en octobre 2016 : celle du britannique Trucost, spécialiste des analyses de données et de risques en matière d’environnement. L’agence a également mené en ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.