Les français surfent sur la vague des green bonds [1/3]

Print Friendly, PDF & Email

Nés il y a une petite dizaine d’années dans la boîte à outils de la Banque mondiale pour une finance plus responsable, les green bonds – ou obligations vertes – se déploient aujourd’hui à un train d’enfer : de 4 milliards de dollars en 2012, le marché est passé à 14 milliards en 2013 et devrait allègrement dépasser les 40 milliards cette année, selon Bloomberg New Energy Finance (BNEF). Pionniers, et toujours leaders, les français participent largement à faire gonfler et à structurer cette vague d’obligations dont les revenus sont automatiquement orientés vers des projets « verts ». Les green bonds pèsent encore moins de 1% du marché obligataire global, mais plus pour longtemps.

Consultez aussi les autres volets de notre dossier spécial green bonds :

Un outil développé par les organisations supranationales…

évolution-greenbonds-general
Evolution des green bonds depuis 2007

La médiatisation des green bonds ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.