Le fonds Cap3RI mise sur le marché des éoliennes d’occasion

FavoriteLoadingAjoutez cet article à vos favoris
Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Green-Ener-Tech)

L’économie circulaire appliquée aux éoliennes, c’est la transition énergétique au carré. C’est aussi le tout premier investissement de Cap3RI, le fonds de 40 M€ créé fin 2015 par la Région Hauts-de-France, le Crédit Agricole Nord-de-France, la BEI et Groupama Nord-Est et dédié au projet « 3e révolution industrielle ». Cap3RI injecte 1,5 M€ dans le reconditionnement d’éoliennes via son entrée au capital d’une nouvelle filiale de la PME Drekan (10 M€ de chiffre d’affaires), spécialiste de la maintenance des machines tournantes, c’est-à-dire des moteurs électriques.

Drekan est basée à Seynod en Savoie mais sa filiale s’installera à Arques (Pas-de-Calais). L’augmentation de capital est tournée vers les éoliennes de réemploi et pourrait aussi viser d’autres marchés de l’électrobobinage ; elle est pour l’instant souscrite par Cap3RI, mais un deuxième investisseur pourrait arriver.

2 à 3 fois moins cher

L’idée du jeune dirigeant de Drekan, Thibaut George, consiste à ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.