Les prochaines enchères EnR se précisent au Royaume-Uni

Print Friendly, PDF & Email
Parc éolien de Butendiek (Crédit : Anne-Claire Poirier)
Parc éolien de Butendiek en Allemagne
(Crédit : Anne-Claire Poirier)

Deux ans et demi après un premier coup d’essai, le Royaume-Uni lancera en avril 2017 un deuxième round d’enchères pour la sélection de projets d’énergies renouvelables rémunérés sous le régime des contracts for difference (CfD). Le gouvernement britannique avait annoncé, en mars dernier, vouloir s’offrir 4 GW d’éolien offshore supplémentaires d’ici à 2020, via de nouvelles enchères. Les récentes précisions apportées par Londres donnent de la visibilité à l’ensemble des filières, à l’exception de l’éolien terrestre et du solaire, bientôt privés de subventions.

Comme ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.