Navya décroche 30 M€ pour sa navette électrique et connectée

FavoriteLoadingAjoutez cet article à vos favoris
Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Navya)
(Crédit : Navya)

Tout va très vite pour la start-up Navya, fondée en 2014 avec la reprise de brevets déposés par le bureau d’études Induct : la société, conceptrice de la navette électrique et autonome Arma, vient de boucler un nouveau tour de table de 30 M€, quelques mois après une première collecte de 4,1 M€. De quoi accélérer, notamment à l’international.

Des industriels au capital

Les groupes français Valeo et Keolis ainsi que la société qatari Group8 font leur entrée au capital aux côtés des fonds Gravitation, créé par Charles Beigbeder, et CapDecisif Management, qui avaient rejoint fin 2015 l’actionnaire historique Robolution Capital. Ce dernier, lancé par Bruno Bonnell (cofondateur d’Infogrames) et géré par 360 Capital Partners, garde le contrôle de l’entreprise à l’issue de l’opération, mais...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.