Induct prépare l’industrialisation de son Cybergo

Print Friendly, PDF & Email

Induct, société de Gennevilliers (Hauts-de-Seine) spécialisée dans la robotisation des véhicules, va à contre-courant de la crise : elle prévoit de multiplier par six l’effectif de son usine de Laval (Mayenne) qui passerait de 5 à 30 salariés avant la fin de l’année afin d’assurer la production de 26 unités de sa navette électrique sans conducteur Cybergo (photo), ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.