De nouveaux actionaires embarquent à bord de Navya

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Navya)
(Crédit : Navya)

La Navya Arma, premier véhicule électrique et autonome commercialisé en France, espère prendre de la vitesse en 2016, boosté par une augmentation de capital de 4,1 millions d’euros tout juste bouclée auprès de nouveaux partenaires et par la livraison d’une dizaine de modèles en France et à l’étranger.

Repère : Navya démarre fort sur le marché du transport autonome et électrique – Septembre 2015

10 commandes fermes

Commercialisée depuis octobre 2015, la Navya Arma trace sa route, profitant d’une avance stratégique sur ses concurrentes, pour la plupart encore au stade de prototype. Après avoir testé une dizaine de véhicules sur des sites fermés en France, la société Navya passe aux commandes commerciales : une dizaine pour l’instant. L’entreprise de transport public CarPostal Suisse a été la première à faire l’acquisition de deux Navya Arma, livrées fin 2015 dans la ville de Sion, qui fait office de pionnière. Deux autres commandes fermes émanent de l’étranger et Christophe Sapet, le président de Navya, espère officialiser très rapidement une commande de six véhicules en ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.