Cap Vert Energie propose une place de choix aux collectivités dans ses projets

Print Friendly, PDF & Email
capvertenergie
(Crédit : Cap Vert Energie)

« On ne peut plus lancer des projets d’énergies renouvelables sans s’assurer de leur ancrage dans les territoires. C’est d’autant plus indispensable que nous comptons vendre un jour notre électricité directement et localement », affirme Pierre de Froidefond, cofondateur de Cap Vert Energie avec Cristophe Caille et Hervé Lucas.

Ce développeur et producteur orienté vers le solaire et la méthanisation vient de joindre le geste à la parole et a formalisé une offre de co-construction pour les collectivités locales. Il leur propose d’entrer au capital de ses sociétés de projets à hauteur de 35%, donc d’y détenir la minorité de blocage. En contrepartie, les partenaires locaux s’engagent à soutenir l’initiative.

Le cadeau de bienvenue ? Cap Vert Energie prend en charge les frais de développement. Attention supplémentaire et subtile : les collectivités rejoignent le projet lorsqu’il est prêt à construire mais intègrent le comité de pilotage dès ses prémices.

Agglomérations de taille moyenne

C’est une vraie première pour le développeur marseillais, qui ne s’est jamais ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.