Complément de rémunération : « Nous préparons notre mutation » (Cap Vert Energie)

Print Friendly, PDF & Email
Cap Vert Energie - Marseille
Pierre de Froidefond, Cap Vert Energie

Entretien avec Pierre de Froidefond, cofondateur de Cap Vert Energie –

Le nouveau mécanisme de marché avec complément de rémunération est entré en vigueur officiellement avec la parution des décrets d’application le week-end dernier. Qu’en pensent les principaux concernés, en l’occurrence les producteurs et notamment les spécialistes du solaire qui préparent l’appel d’offres de novembre prochain, le premier sous le nouveau régime ? Le point de vue de Pierre de Froidefond, cofondateur avec Christophe Caille et Hervé Lucas de Cap Vert Energie, basée à Marseille. Leur société exploite 60 centrales solaires pour 33,5 MW de capacité et se développe dans le biogaz, avec une unité en service et 18 projets. Cap Vert Energie a été l’un des principaux lauréats du dernier appel d’offres solaire bâtiment et ombrières.

GreenUnivers : Que pensez-vous du nouveau mécanisme de marché avec prime d’Etat, dont les décrets d’application viennent d’être publiés ?

Pierre de Froidefond : Cela va dans le bon sens, dans celui de l’énergie solaire compétitive et à parité réseau. Mais le nouveau dispositif nous conduit à revoir profondément nos modèles. Nous commençons notre mutation.

GU : De quelle façon ?

PdF : Le changement ...

Article précédentÉolien flottant : Windfloat a produit 17 GWh d’électricité en cinq ans
Article suivantDouble promotion chez Demeter Partners