Les zinzins français mettent 500 M€ dans une obligation verte de la BEI

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : BEI)
(Crédit : BEI)

A l’approche de la Cop21, les investissements durables – ou promesses d’engagements – se multiplient. Dernier exemple en date, le lancement, le 23 novembre, de l’initiative Tera Neva par BNP Paribas, la Banque européenne d’investissement (BEI) et l’agence d’évaluation Vigeo. Un groupe d’investisseurs institutionnels français réunissant notamment BNP Paribas Cardif, Aviva France, HSBC Assurances, Natixis Assurances ou encore Generali* ont investi 500 M€ dans une obligation climatiquement responsable émise par la BEI. Les montants des contributions varient en fonction des souscripteurs mais restent confidentiels, a précisé un porte-parole ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.