Qowisio lève 10 M€ pour conquérir le marché français de l’internet des objets

Print Friendly, PDF & Email
(Crédit : Qowisio)
(Crédit : Qowisio)

La start-up angevine Qowisio, créée en 2009 par cinq ingénieurs, a bouclé un tour de table de 10 millions d’euros déstiné à financer le lancement en France de son premier réseau public bas-débit dédié aux objets connectés.

Des concurrents de taille

Inconnue au bataillon, Qowisio est pourtant une concurrente de la star toulousaine Sigfox – qui a bouclé une levée de fonds magistrale de 100 millions d’euros en février – ou encore du protocole de communication LoRa, dont Bouygues Telecom est membre fondateur.

Retour en France

Cité des objets connectés

Qowisio est membre fondateur et actionnaire de la Cité de l’Objet Connecté, qui sera inaugurée le 12 juin à Angers par le président de la République, dans le cadre de la Nouvelle France industrielle. Aménagée dans une ancienne usine de Valéo, la Cité va réunir – sur 16 000m2 – des industriels de l’électronique, de la plasturgie, et de la métallurgie avec des porteurs de projets d’objets intelligents. Qowisio y installera son Lab pour aider les entrepreneurs à développer leurs objets connectés.

Qowisio, qui revendique un réseau « ultra low cost, ultra long power et ultra long range », est en fait de retour en France, après...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.