Eolien offshore : Allié à Dong, EDF EN peaufine sa grande équipe

Print Friendly, PDF & Email

Il y a encore quelques semaines, EDF Energies Nouvelles, associé à Alstom Wind, enrôlait un par un les développeurs français de l’éolien en mer – Poweo Energies Renouvelables, WPD Offshore et enfin Nass&Wind Offshore – confortant un positionnement sur les cinq zones du futur appel d’offres français. Mais certains observateurs pointaient du doigt le statut trop franco-français de cette large équipe.

La filiale verte du groupe EDF comble cette lacune en s’alliant au danois Dong Energy, l’un des leaders mondiaux de l’éolien offshore. Ce dernier avait été annoncé un temps du côté de GDF Suez, mais Dong Energy avait affirmé à GreenUnivers il y a une dizaine de jours discuter avec plusieurs acteurs, dont EDF EN. Les négociations ont été intenses. L’arrivée de Dong Energy sur le marché français rappelle celle de l’espagnol Iberdrola la semaine dernière, recruté par le turbinier Areva.

L’entrée des poids lourds mondiaux du secteur dans le jeu français, ...

Ce contenu est réservé à nos abonnés. Pour lire la suite, vous devez vous abonner ou vous identifier.